NEWS 3121: Grosse restructuration pour Cybergun

Rédigé le 4 avril 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

J’ai eu longuement Jérôme Marsac, P-DG de Cybergun (FR0004031839), hier, suite à l’annonce d’un vaste plan de restructuration financière pour sauver le groupe. Il repose sur la restructuration de la dette bancaire du groupe d’un montant de 34,6 millions d’euros avec un étalement des amortissements sur 6 ans et 3 mois. Le leader mondial des répliques d’armes factices  va céder également SMK (carabines à plomb) et I2G (jeux vidéo) pour un montant global de 5 millions d’euros. Cela représente tout simplement plus que la capitalisation actuelle de 4,1 millions d’euros.

Le groupe envisage également de réaliser une augmentation de capital de 4,7 millions d’euros à 1 euro par action avec maintien du DPS, donc assez dilutive pour les actionnaires existants. 75% de l’opération est déjà sécurisé, ce qui en garantit le succès. Comme me l’a confié Jerome Marsac, « j’ai fait une énorme erreur stratégique en me diversifiant dans les jeux vidéo. Je me recentre complètement sur mon métier de base et je sors la société de l’ornière ».

Le chiffre d’affaires du groupe devrait être de 63 millions d’euros sur l’exercice actuel avec encore des pertes avant un redémarrage en 2013-2014.

Je reverrai Jerome Marsac après son retour des Etats-Unis dans une dizaine de jours.

Il y  a du mieux en termes d’annonces mais encore beaucoup de travail à accomplir. Ceux qui  ont des titres doivent souscrire à l’augmentation de capital qui est l’opération de la dernière chance. Mais, franchement, vous avez déjà tellement perdu sur ce dossier que vous pouvez tenter le tout pour le tout d’autant que le P-DG du groupe a l’air déterminé.

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire