La Grèce est-elle tirée d’affaire ?

Rédigé le 28 juin 2010 par | Autres indices Imprimer

L’intervention des autorités européennes et du FMI semblait avoir apaisé les craintes des investisseurs… pourtant, certains indicateurs de marché indiquent clairement une pression résiduelle quant à la pérennité des finances helléniques. La récente dégradation de Moody’s — qui place désormais la note de la Grèce en catégorie spéculative — pèse assurément lourd et contraint certaines gestions à sortir. Ce désaveu est ainsi visible à plusieurs niveaux. C’est ce que je vous propose d’observer dans mon billet du jour.

La tension sur les rendements obligataires s’accélère En effet, au moment où je rédige cet article, le rendement des obligations grecques à 10 ans est repassé au-dessus des 10% tandis que celui à deux ans est, pour sa part, repassé au-dessus des 2%.

Ces niveaux n’avaient plus été constatés depuis deux mois au plus fort de la crise grecque.

Prix des obligations grecques / 2 ans

Prix des obligations grecques / 2 ans

Nous voyons ci-dessus qu’après le fort rebond du 10 mai — date de l’annonce du plan d’aide européen –, le prix de ces obligations — qui évolue en sens inverse des rendements — subit depuis une dizaine de jours de nouvelles attaques.

Le prix des CDS poursuit son ascension Il en est de même sur le prix des CDS (Credit Default Swap). Un CDS est une sorte d’assurance qui permet à son détenteur de se couvrir contre un défaut de paiement de l’actif sous-jacent. Ici l’Etat grec.

Comme vous le constatez sur le graphique ci-dessous, le CDS grec à cinq ans est en ce moment de 928 points de base. Il vient de dépasser ses sommets historiques de début mai — atteints juste avant l’annonce du plan de sauvetage. Cela traduit que, pour les investisseurs, la probabilité de défaut de la Grèce n’a jamais été aussi élevée.

Les investisseurs pensent donc que le plan d’aide massif ne sera pas suffisant. En conséquence, l’écart de rendement entre les obligations grecques à 10 ans et celles de l’Allemagne dépasse désormais les 8%… N’oublions pas que le papier allemand est considéré en Europe comme le moins risqué.

CDS Grèce / 5 ans

CDS Grèce / 5 ans

L’indice d’Athènes en plein test d’un soutien majeur Du côté des actions, cela n’est guère encourageant non plus. En effet, l’interdiction des ventes à découvert, des actions grecques, annoncée il y a quelques semaines ne semble manifestement pas suffisante pour enrayer la chute de l’indice de référence de la Bourse d’Athènes.

En effet, d’un point de vue technique, l’ASE teste en ce moment un support horizontal important à long terme.

Indice de la Bourse d'Athènes / mensuel

Indice de la Bourse d’Athènes / mensuel

Comme le montre le graphique ci-dessus, pris sur une base mensuelle, la zone des 1 450 points est une région clé. En effet, ce niveau a été testé à de nombreuses reprises : en 1997, en 2003 et également en mars 2009.

Aussi, alors que l’ASE évolue en ce moment non loin de ce point et que les indicateurs de risque évoqués précédemment sont au plus haut, les investisseurs grecs ont tout intérêt à faire preuve de la plus grande vigilance au cours des semaines à venir…

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire