Le gouvernement français entend réglementer le Bitcoin et les cryptos en général

Rédigé le 15 janvier 2018 par | Bitcoin & cryptomonnaies, Taux & Devises Imprimer

BitcoinDans une intervention télévisée ce midi, notre ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a fait l’apologie d’une économie stable, d’une fiscalité stable, de l’instauration de conditions de l’emploi stables. Mais il a surtout fustigé l’instabilité, la spéculation, l’éventuel blanchiment d’argent sale et transfert de liquidités au profit d’organisations terroristes que symboliserait le Bitcoin.

La France souhaite une réglementation sur le Bitcoin

M. Le Maire demande à l’Argentine, qui préside le G20, de réfléchir à une réglementation internationale visant les crypto-devises. Et en France, il demande à Jean Pierre Landau de plancher sur une réglementation qui interdira tous les « détournements » (ou plutôt le contournement de la fiscalité et des règles de transparence des échanges qui interdit l’anonymat des transactions).

Après la Chine, la France est le second pays du G7 à envisager une réglementation pouvant aller jusqu’à l’interdiction des transactions sur les « cryptos »‘. Le motif ? Cela alimente une économie « hors taxes » (hors TVA et autres droits de douanes, les Etats n’aiment pas çà) et le transfert anonyme de sommes non traçables au profit potentiel d’organisations criminelles.

Floride : Terre Promise du Bitcoin ?

Notons qu’aux Etats-Unis, et plus particulièrement en Floride (terre de blanchiment d’argent sale de très longue date) certains vendeurs acceptent le Bitcoin (voir uniquement le Bitcoin) comme moyen de paiement. Et bizarrement, les acheteurs acceptent de payer plus cher le bien qu’ils convoitent, alors que le Bitcoin, c’est bien connu, permet d’effectuer des transactions financières « presque sans frais ».

Acheter une maison avec le Bitcoin, c’est possible !

Le phénomène reste marginal mais 75 maisons et appartements auraient vendus en BTC aux Etats Unis en 2017 (que des biens à plus de 500.000$) dans un relatif anonymat. Les acquéreurs sont majoritairement sud-américains et asiatiques.

En ce qui concerne les vendeurs payés en Bitcoin, où va l’argent après la transaction… mystère !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

3 commentaires pour “Le gouvernement français entend réglementer le Bitcoin et les cryptos en général”

  1. On peux pas empecher tout ces cons de raconter nimporte quoi ? L’etat n’est fait que de vioques qui ne captent rien a la technologies, il ont ratés le coches et maintenant essaye d’empecher les autres de se faire de la thune. Pendez tout ces cons !

  2. Que peut faire le gouvernement ? Interdire la conversion de l’euro en bitcoin ou autre crypto ?

  3. […] d’un autre on a le gouvernement français, par la voix de son ministre Bruno Lemaire, qui en appelle à une réglementation globale des crypto-monnaies. En utilisant bien au passage l’argument à la con de la reductio ad terroristum (le même […]

Laissez un commentaire