Google ou Facebook ?

Rédigé le 14 mai 2012 par | Apprendre la Bourse Imprimer

C’est l’un des événements de ce mois-ci. FACEBOOK arrive en Bourse dans les prochains jours. La valorisation du réseau social devrait s’établir à un peu moins de 100 milliards d’euros, et elle a de quoi faire débat.

Il y a un an tout pile, le 9 mai 2011, je vous écrivais que sa valorisation était prévue entre 30 et 50 milliards de dollars — ce qui était déjà énorme et, pour moi, symptôme d’une survalorisation du secteur des technos.

D’ailleurs, j’avais vu juste sur le secteur qui, par la suite a largement consolidé sur les niveaux que j’avais détectés. Voici le graphique que j’ai updaté en reportant les objectifs que j’avais donnés en mai dernier.

Graphique: S&P500
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Mais revenons à deux valeurs du secteur : FACEBOOK et GOOGLE. Techniquement, sur FACEBOOK, je ne peux évidemment vous donner mon avis puisque le titre ne cote pas encore. Mais fondamentalement, je pense qu’il faut être prudent sur le dossier, en particulier dans ces premières semaines où l’attention des grands médias américains sera focalisée sur le titre.

Pour clôturer ce dossier et enfoncer le clou, en dehors même d’une probable survalorisation de la société, il y a aussi le phénomène purement psychologique (que l’on peut donc ramener à l’analyse technique) d’une introduction de cette taille.

En effet, le problème ici est que la foule des acheteurs va conditionner les premières cotations. Elles pourraient donc être en forte hausse, comme ce fut le cas il y a quelques mois pour la valeur LINKEDIN (LNKD-NYSE) qui, au passage, me semble mieux évaluée que FACEBOOK…

Cela dit, cette IPO nous donne l’occasion de revenir sur  l’occasion pour moi de vous parler d’un autre géant d’Internet : GOOGLE, qui revient sur un bon support.

Rebond sur un support à court terme sur Google
Pour resituer les choses, GOOGLE (GOOG), rien que fondamentalement, c’est une machine à cash. La société est le leader incontesté des moteurs de recherche, mais a su également se diversifier. Elle a lancé son application Androïd qui cartonne grâce au partenariat signé avec le nouveau leader coréen de la téléphonie mobile : SAMSUNG.

Ces derniers mois, GOOGLE a eu un parcours boursier assez heurté. Toutefois, le titre surperforme toujours le marché à court terme et nous venons d’avoir une réaction intéressante sur un support.

Voyons donc ensemble la configuration technique et les zones de prix à surveiller à court terme sur le secteur :

Graphique de Google
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Vous le voyez, la valeur se situe dans un trading range assez large : entre 560 et 670$, au sein duquel elle consolide depuis plusieurs mois.

Ces dernières semaines, le titre s’est appuyé par deux fois sur son support horizontal à 590$. Ce double appui est d’autant plus intéressant que le RSI à 14 jours s’est également repris sur un support horizontal et a depuis progressé, illustrant une accumulation de la part des acheteurs.

Le rebond devrait donc s’accélérer dans les prochaines semaines en direction des plus hauts annuels et de la forte zone de résistance des 660/670$.

Un dépassement de cette zone donnerait lieu à une accélération haussière mais… elle pourrait surtout freiner les acheteurs dans un premier temps. On sera donc prudent sur ces niveaux. 

Série gagnante pour la stratégie de Sébastien Duhamel !

Grâce à notre spécialiste, un petit groupe d’investisseurs particulier a eu la possibilité d’engranger depuis le 1er avril des gains de 47,37%, 32,24%, 15,63%, 7,69%, 66,67%…

S ébastien vous donne dès maintenant tous les détails sur sa stratégie, n’attendez plus pour les découvrir !

 

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire