Morgan Stanley douche l’optimisme qui saluait cette entame d’échéance novembre

Rédigé le 19 octobre 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Le basculement des places européennes dans le rouge est survenu ce midi en réaction aux publications de résultats trimestriels de Morgan Stanley (US6174464486 MS) qui vient de dévoiler un bénéfice tombé à tout juste 1,02 Md$ (contre 1,7 Md$ au T3 2014), soit 48 cents par titre au lieu des 62 cents anticipés.
Le chiffre d’affaire se contracte à 7,77 Mds$ (contre 8,91 Md$ il y a 1 an) alors que le consensus tablait sur 8,54 Md$.
Morgan Stanley a pâti des mêmes maux que Goldman Sachs (US38141G1040 GS ), avec une nette baisse des revenus d’activité sur l’obligataire et les dérivés de matières premières.
La direction du groupe affirme vouloir se recentrer sur le crédit aux entreprises solides et les services aux particuliers, c’est-à-dire sur la banque de détail par opposition aux « activités de marché ».
Mais comment gagner de l’argent (faire de la marge) avec des taux à zéro pourcent et qui risquent de le rester encore très longtemps ?
Morgan Stanley dévisse de 5% en préouverture, ce qui plombe Wall-Street et renvoie la plupart des indices européens en territoire négatif et en particulier Londres qui est fortement pondéré en valeurs financières.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire