Goldman Sachs reconnait avoir corrompu des dignitaires du régime de Kadhafi

Rédigé le 22 septembre 2014 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Toujours dans tous les bons coups, Goldman Sachs reconnait avoir corrompu de hauts dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi et notamment Mustafa Zarti, le chef adjoint du Fonds Souverain libyen qui gérait une manne de 65 Mds$… dont GS avait récupéré une part non négligeable pour finalement lui faire rapidement perdre 1 Md$ sur des produits structurés à effet de seuil. 

Goldman Sachs avait proposé une indemnisation de… 50 millions de dollars (0,5% de la perte subie), jamais versée, révolution oblige… 

Ph.B

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire