L’or n’est pas une relique barbare

Rédigé le 9 février 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Le saviez-vous ?

Vous est-il déjà arrivé de vous demander d’où venait l’expression « relique barbare » que l’on utilise assez régulièrement pour parler de l’or ?

La paternité de cette expression revient à l’économiste John Maynard Keynes. Il l’emploie pour la première fois dans son livre A tract on Monetary Reform (1923). Il est important de remettre cette fameuse formule dans son contexte car cela peut nous permettre de briller en société. Et c’est toujours ça de gagné !

Eh oui l’expression n’était absolument pas destinée à notre cher métal jaune en tant que tel mais à un système monétaire : celui de l’étalon-or. Rien à voir donc. En effet, durant la Première guerre mondiale, le système de l’étalon-or avait été abandonné mais à la fin de la guerre la question de le remettre en place refaisait surface… Craignant un effondrement de l’économie, notre économiste était farouchement opposé à ce retour. Il a donc expliqué, entre autres arguments, que « l’étalon-or était déjà une relique barbare » pour relever le caractère obsolète de ce système.

Mots clé : -

Laissez un commentaire