GLAXOSMITHKLINE fait main basse sur HUMAN GENOME SCIENCES

Rédigé le 17 juillet 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Il y a quelques mois, HUMAN GENOME SCIENCES (HGSI-NASDAQ) – société biotechnologique spécialisée dans l’isolation des gènes et l’identification de leur fonction – avait annoncé faire l’objet d’une OPA non sollicitée de la part de son partenaire de longue date, le groupe pharmaceutique britannique GLAXOSMITHKLINE (GSK-NYSE).

Comme je le disais alors :

« Si les bénéfices de l’opération sont évidents pour GLAXOSMITHKLINE, HUMAN GENOME SCIENCES a, pour sa part, quelques réticences. Pourtant, de prime abord, l’offre semble plus qu’honorable. En effet, l’Agefi précise que le prix offert (2,6 milliards de dollars) valorise la biotech ’11 fois sont chiffre d’affaires 2012′ – ce qui équivaut, grosso modo, à une prime de 81% par rapport au cours du 18 avril dernier. Cependant, estimant l’offre insuffisante compte tenu de sa ‘valeur intrinsèque’ et de son potentiel, HGS a tout bonnement préféré décliner la proposition. »

Depuis, il semblerait que les conseils d’administration des deux groupes soient enfin parvenus à accorder leurs violons. GSK a revu et relevé son offre initiale – à 3,6 milliards de dollars dette comprise ; soit 14,25 dollars en numéraire – permettant à l’ancienne OPA hostile de se muer sans ambages en un plus sympathique accord à l’amiable.

Ainsi, ce rachat permet au géant britannique d’obtenir la pleine propriété des molécules développées par la petite biotech américaine – et notamment le Benlysta, l’Albiglutide et le Darapladib. Comme en avril-mai derniers, GSK espère pouvoir dégager 200 millions de dollars de synergies de coûts à l’horizon 2015.

Preuve que cet accord a été plutôt bien accueilli par les investisseurs, hier suite à cette annonce, le titre HGSI a bondi de 4,6% à 14,2 dollars – et progresse de +105,77% depuis le 1er janvier :

HUMAN GENOME SCIENCES (HGSI-NASDAQ)
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

 

Mots clé : - -

Laissez un commentaire