General Electric : premiers court-circuits en matière d’emploi

Rédigé le 7 décembre 2017 par | Actions, Big caps Imprimer

General ElectricY aurait-il un lien de cause à effet ?

Le titre General Electric (US3696041033 – GE) rebondit de +1,5% dans le sillage de l’annonce de la suppression de 12 000 emplois dans le monde. Alors quel est le but de cet « écrémage » ? Tout simplement de faire des économies de 3,5Mds$ sur les 12 prochains mois.

La branche allemande de General Electric va trinquer

C’est la branche « énergie » qui va payer le plus lourd tribut (« GE Power »). En effet, l’Angleterre, la Suisse et l’Allemagne seront particulièrement éprouvés. Il y aura-1 100 emplois en Angleterre, -1 400 en Suisse et -1 600 en Allemagne, soit 16% des effectifs germaniques.

General Electric : pas d’électrochoc positif sur l’annonce de la réduction de 50% du dividende

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire