General Electric : le même signal avait donné le top départ à 415% de hausse

Rédigé le 13 décembre 2017 par | A la une, Actions, Big caps Imprimer

General Electric a beaucoup souffert cette année. En effet, le titre est en baisse de 50% depuis le début 2017.

Une opportunité pour jouer un rebond ? C’est en tout cas ce que semble penser le consensus des analystes fondamentaux qui vient de passer à « renforcer » avec un objectif de cous à 20$, soit un potentiel de hausse de 30%.

Graphiquement et techniquement, cela correspond effectivement à une configuration particulièrement claire. Voyons cela de plus prêt.

GE est cotée sur le NYSE (US3696041033 – GE) en dollar et sur Euronext Paris (US3696041033 – GNE) en euro.

Etant donné que tout le monde à accès à Euronext (et pas forcément de compte permettant de trader sur le NYSE) j’ai opté pour l’analyse du titre sur Euronext.

GNE arrive au contact d’un double support graphique de très long terme :

General Electric en données mensuelles Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Les deux supports se recoupent sur les cours actuels (pastille orange). Vous commencez à connaître l’idée : c’est donc a priori un point de trade à considérer pour jouer un rebond.

D’autant que techniquement, il y a des choses très intéressantes.

Le même signal avait donné le départ à 415% de hausse

Premièrement, l’indicateur d’inertie (le Stochastique Momentum Index) est en zone de survente extrême. La dernière fois que ce genre de configuration a été constatée, c’était en 2009 (pastille orange). Une fois le signal haussier du SMI validé en zone de survente extrême… les prix ont alors entamé une phase de hausse de 8 ans, passant de 5€ à 31€. Oui, cela fait bien plus de 400% de hausse.

Deuxièmement, ce retournement de tendance et le signal du SMI ont été épaulés par une très forte poussée des volumes (pastille orange sur volumes). Si la curiosité vous pousse à regarder ce qu’il s’est passé sur GE sur NYSE, vous constaterez le même phénomène.

Bref, configuration identique à celle de 2009. C’est-à-dire gros réveil du marché (volumes), après une grosse phase baissière, qui a ramené l’action sur des supports de long terme.

A partir de là, si les supports mensuels doivent avoir une chance de provoquer un rebond, alors un signal positif doit impérativement se déclencher sur l’unité de temps inférieure – ici l’hebdomadaire.

General Electric : comment et quand prendre position ?

J’ai reporté le support mensuel sur la vue hebdomadaire.

General Electric en données hebos Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Pour se positionner à l’achat, on attendra la validation d’un signal en provenance du SMI alors que les prix sont au contact de supports.

L’objectif technique sera identique à l’objectif des analystes fondamentaux, c’est-à-dire un retour la résistance des 20$ dans un premier temps. Ici nous sommes en euro, donc niveau à réajuster légèrement en cours de route si l’euro/dollar vient à fluctuer. Mais l’idée ici est de jouer une hausse d’environ 30%.

Pour les 415% de hausse… eh bien nous avons 8 ans pour voir comment le trade se déroule !

Bons trades,

Gilles,

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “General Electric : le même signal avait donné le top départ à 415% de hausse”

  1. Bonjour Gilles,

    Rajout d’une divergence haussière avec le rsi, à l’intérieur des bruit de marché propre. Nous verrons le comportement futur, j’ai opté position.
    Dans le cadrage horizontal la hauteur des amplitudes est différentes, peut on considérer ces variations.

    Bien Cordialement,
    Alain

Laissez un commentaire