Moody’s alerte sur l’économie britannique : vendez la GBP !

Rédigé le 9 juin 2011 par | Matières Premières Imprimer

___________________________

Rédacteur de Fx Profit Trader ___________________________

La politique d’austérité de David Cameron, même si elle est courageuse sur le plan purement économique, reste un véritable fléau d’un point de vue social. Du coup, le moral des Anglais est au fond de la Tamise…

La morosité ambiante entraîne une baisse de moral qui s’ancre profondément dans l’inconscient collectif. Les consommateurs sont angoissés, ce qui grève le potentiel de rebond de la demande intérieure.

Or c’est bien cette demande intérieure qui fait défaut au Royaume-Uni. Et si la tendance se confirme, le risque est réel de voir le pays s’acheminer vers une seconde vague de récession. Petit tour d’horizon statistique…

Un PIB en trompe l’oeil Le PIB du premier trimestre est finalement conforme à l’estimation de départ à 0,5%. Si la livre sterling n’a pas fêté comme il se devait ce chiffre, c’est sans doute que cette croissance cache un mal plus profond : elle est uniquement due à une forte hausse de la balance du commerce extérieur.

En effet, les exportations ont progressé. Mais cette forte hausse de l’excédent commercial est surtout liée au coup de frein sur les importations (en raison de la hausse de la TVA). La forte contribution des exportations au PIB doit donc être relativisée…

Plongeon pour tout le monde En regardant dans le détail, on constate que les dépenses des ménages ont chuté de 0,6% sur le premier trimestre, soit la plus forte baisse depuis 2009.

Du côté des investissements, c’est également la chute libre avec 4,4% de baisse.

Comme le souligne le site Marketnews.com, à elles seules, les dépenses publiques – qui sont appelées à être drastiquement ralenties dans les prochaines années – ont apporté 1% de hausse à la croissance intérieure de la Grande-Bretagne. Malgré cela, la demande intérieure a chuté de 1,3% sur le premier trimestre.

______________________________Pour vous aider dans vos trades_______________________________

SPECIAL INFLATION : CETTE ARME DEFENSIVE POURRAIT MEME VOUS RENDRE 4 FOIS PLUS RICHE !

Découvrez vite comment éviter la lapidation de votre pouvoir d’achat et faire fructifier votre capital en privilégiant certains types d’investissements dès aujourd’hui : tout est expliqué ici…

____________________________________________________________________________________

La Banque d’Angleterre lève le pied !

Jour après jour, la probabilité d’une hausse de taux tant attendue par les cambistes, et qui avait soutenu la monnaie anglaise, s’éloigne.

En effet, si les pressions inflationnistes restent fortes, elles sont dues à la fois à la hausse des matières premières et à la hausse de TVA outre-manche de 2,5%. Or la légère correction sur le pétrole et autres commodities pourrait donner un peu de répit à la Banque d’Angleterre avant de remonter ses taux.

De plus, les pressions politiques vont bon train pour maintenir sous pression la livre sterling afin d’améliorer les exportations, seuls piliers de croissance pour le moment.

GBP/USD : fort potentiel de correction Comme nous venons de le voir, plusieurs facteurs macro-économiques et politiques plaident pour la poursuite de la baisse de la monnaie anglaise. Techniquement aussi, le potentiel baissier est fort.

Graphique : GBPUSDPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Tout d’abord, l’échec du rebond initié sur le support à 1,6044, qui constituait comme vous le voyez sur le graphique le retracement à 50% de la vague de hausse, laisse entendre une reprise de la baisse.

Ensuite, nous devrions assister à un retour sur le support majeur à 1,6044 puis, une extension de cette baisse vers 1,5640.

En effet, je reste certain que le dollar américain prépare un rebond spectaculaire…

Mais ça je vous en parle bientôt !

[NDLR : Tradez le Forex en seulement 10 minutes par jour grâce à la « méthode maison » de Jérôme Revillier ! Jérôme vous explique comment vous pourriez la mettre à profit pour viser des centaines d’euros de gains ultra-rapides : dans cette vidéo exclusive…]

Article publié pour la première fois dans l’Edito Matières Premières & Devises le 3 juin 2011.

Mots clé : - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire