Bonne nouvelle : le prix du gaz naturel va encore augmenter…

Rédigé le 15 juin 2010 par | Matières Premières Imprimer

Par Mathieu Lebrun analyste technique et responsable d’un service de trading sur CFD

Depuis plusieurs mois les cours du gaz naturel remettent en question leur corrélation historique avec ceux de l’or noir. La raison est simple : les stocks de gaz américain, pleins à craquer, n’en finissaient pas de se désengorger. Du fait de la baisse de la demande… crise oblige. Calme plat, mer d’huile… lorsque soudainement, les cours se sont violemment réveillés.

Pourquoi cette flambée des cours ?

Plusieurs raisons à cela :

▪ Les Etats-Unis viennent de publier des stocks de gaz moindre qu’anticipés. Le marché a aimé… enfin un premier signe positif !

▪ La saison des ouragans s’ouvre. Or elle est annoncée « plus active » qu’à l’ordinaire. Un risque de plus qui pèse sur la production…

▪ Nouveau BLOW OUT. Après le puits de BP, c’est un puits de gaz naturel qui a explosé le 3 juin dernier à une centaine de kilomètres de Pittsburgh. Le puits s’est immédiatement enflammé — les cours du gaz aussi ! –, les flammes ont atteint 23 mètres de haut !

▪ Les axes géostratégiques changent : de plus en plus de personnes s’inquiètent quant à la production de gaz en provenance du golfe du Mexique. Suite à l’affaire BP, Obama a fait interrompre le développement de nouveaux forages en eaux profondes. Fini les permis de forer et autres mises en vente de licences d’exploitation. Tout est gelé. Le moratoire vient d’être porté à six mois. Les démocrates réclament même un renforcement drastique de la législation autour des forages gaziers horizontaux… encore un facteur haussier pour les cours.

La hausse est-elle terminée ?

Après avoir atteint un point bas historique en septembre dernier sous les 2,50$, les cours du gaz naturel ont depuis amorcé un vif rebond jusqu’en début d’année pour venir tutoyer les 6$ — soit 140% de hausse durant l’automne. Cette première phase de hausse devrait pouvoir être assimilée au premier temps du mouvement correctif (noté vague A sur le graphique).

Graphique du gaz naturel

Le cours du gaz sort de son canal horizontal par le haut, ce qui est un signal d’achat. Depuis le sommet annuel en janvier dernier, les cours se sont nettement détendus et sont revenus sur un support important à 3,80$. En effet, ce point correspond à la fois à la borne basse du gap haussier ouvert le 29 septembre 2009 ; mais également au retracement de Fibonacci de 61,8% de l’impulsion haussière réalisée entre le 4 septembre 2009 et le 7 janvier dernier.

Après cette phase de stabilisation au cours du deuxième trimestre 2010, sous la forme d’un trading range horizontal entre 3,80$ et 4,50$, les cours viennent tout juste de sortir par le haut de ce canal (le breakout ayant été constaté le 3 juin). D’un point de vue graphique, il est intéressant de noter que la résistance des 4,50$ correspondait également au point de contact avec une ligne de tendance descendante de court terme — qui avait coiffé les rebonds des 22 janvier, 8 et 16 février dernier.

Et maintenant ?

A court terme, les cours évoluent désormais non loin de l’objectif théorique de sortie du range situé à 5,15$ (projection de Fibonacci de 100% de la hauteur du range). Ce niveau devrait donc logiquement favoriser un reflux temporaire sous les 4,50$ au cours des prochains jours.

Cependant, par la suite, tant que les 4,20$ ne sont pas enfoncés, le mouvement ascendant devrait se poursuivre. L’indicateur de tendance MACD qui vient de repasser positif confirme d’ailleurs cette hypothèse.

Jouez le gaz à court terme

En effet, les objectifs de hausse sont par la suite assez importants avec, en dépassement des 6$, les 6,75$ en ligne de mire. Ce deuxième niveau de 6,75$ correspond à l’objectif théorique de la vague C dans notre hypothèse de scénario correctif en A-B-C (projection de Fibonacci de 61,8% de la vague A reportée depuis le point bas de la vague B).

Voilà qui nous donne un potentiel de hausse du prix du gaz de 25% à 40%, à jouer avec un produit à effet de levier bien sélectionné (et maîtrisé !), type certificat turbo ou CFD.

Mots clé : - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “Bonne nouvelle : le prix du gaz naturel va encore augmenter…”

  1. j’aurais souhaité que ceux qui nous gouvernent incitent leurs gouvernés à fréquenter votre site ce qui leur permettrait de comprendre la fructuation des prix de certaines matières premières. chez nous au sénégal le prix du gaz vient de connaitre une hausse trés importante mais malheureusement mes compatriotes en ignorent la raison. merci.

Laissez un commentaire