Deux stratégies pour jouer les gaps

Rédigé le 3 juillet 2009 par | Autres indices Imprimer

Le gap est un élément important en analyse technique… mais malheureusement souvent négligé. Pourtant il est souvent un excellent moyen de donner la température du marché, dès l’ouverture.

◊ Le gap : signe de forte émotion sur les marchés

Un gap est un écart de cotation, c’est-à-dire une zone de cours où aucun échange n’a lieu entre deux périodes. Il peut être dû à un manque d’intérêt du marché, qui s’exprime alors par une absence de liquidités et par de faibles volumes — ce que l’on observe souvent les jours fériés ou lorsque les marchés américains sont fermés.

Mais ce décalage peut aussi être la manifestation d’une nouvelle importante, et d’un changement de psychologie du marché, d’une rupture nette dans son évolution. Pour confirmer ce changement, la journée sera alors marquée par un volume important.

Les gaps d’ouverture sont le reflet d’une émotion particulière du marché. Toute la peur ou la cupidité de celui-ci se concentre alors en un point névralgique : l’ouverture. Et il est souvent bon de prendre le contre-pied de cette première émotion pour le trader. Cette stratégie va complètement contre le sentiment de la majorité des participants, pourtant, elle est rentable dans la majorité des cas. En effet, un gap est en général rapidement comblé : si vous jouez ce « comblement », vous serez très certainement gagnant.

Ceci est particulièrement vrai pour les indices, plus que pour les actions.

Sur les actions, chaque jour des nouvelles importantes peuvent être révélées, qui affecteront alors particulièrement le cours de l’action, voire du secteur… mais pas forcément le marché dans sa globalité.

Par contre, si l’action effectue un gap en même temps que le marché, et qu’il n’y a pas de nouvelle macroéconomique ou de changement de psychologie manifeste dans les derniers jours, ce gap a alors toutes les chances d’être comblé.

◊ Il faut comprendre comment le gap s’est formé, plus que pourquoi

La clé est de déterminer quand le gap va être comblé… Toute la question est là, et l’analyse des conditions de marchés dans lesquelles se produit le gap est au moins aussi importante que le gap lui-même.

Les raisons du gap peuvent être multiples : un bon chiffre économique, une mauvaise nouvelle sur le front du chômage, un attentat, une fusion entre deux poids lourds pharmaceutiques. Les raisons que vont fournir les médias sont nombreuses, mais sont souvent anecdotiques.

Au final, le plus important n’est pas cette nouvelle dont vous parle toute la journée la radio ou la télévision, mais la manière dont le marché réagit à la nouvelle ! C’est là tout l’intérêt de l’analyse technique que ceux qui ne font que regarder les nouvelles n’effleureront peut-être jamais.

◊ STRATEGIE 1 : PLACEZ-VOUS DANS LE SENS DU GAP

Premier gap à jouer : le breakaway gap, annonciateur d’un changement radical

Pour comprendre comment les marchés réagissent aux chiffres économiques, on peut notamment regarder les volumes en pré-ouverture, et la taille du gap d’ouverture. Si le volume et la taille du gap sont importants, on aura probablement à faire à un gap de rupture, ou breakaway gap. Si en plus, il se produit en rupture d’une figure technique, cela renforce cette probabilité. Par exemple, au niveau d’une ligne de cou de tête-épaules, d’une sortie d’un triangle, ou tout simplement de cassure d’un support ou d’une résistance importante.

◊ Jouez la nouvelle tendance du breakaway gap

Ce type de gap de rupture est assez rare, mais il est souvent l’amorce d’un retournement de tendance, et il n’est généralement pas comblé. Si le Nasdaq Composite « gappe » en hausse de plus 20 points après avoir rebondi sur un support majeur important la veille par exemple, il est probable que l’on ait affaire à un gap de rupture, comme ce fut le cas le 10 mars par exemple. Il faut alors aller dans le sens de cette nouvelle tendance en train de naître, et l’achat de ce type de gap est alors une opportunité exceptionnelle en swing trading, aussi intéressante que rare.

Par la suite, ce type de gap constituera un support ou une résistance majeure, et les cours reviendront parfois proches de ce niveau, sans jamais le combler totalement. Un comblement de ce gap par la suite traduirait bien sûr l’échec du retournement de tendance.

◊ Deuxième gap à jouer en tendance : le runaway gap

Dans ces rares cas de breakaway gap, une tendance forte se met en place et au bout d’un certain temps, un autre gap dans le même sens ce produit : le runaway gap. C’est un gap de continuation du mouvement, qui confirme la force du marché dans cette nouvelle tendance en cours, qui bondit à nouveau tel un fauve.

Ce gap n’est pas comblé non plus et constitue une nouvelle zone de support ou de résistance solide pour le marché.

◊ Troisième gap qui annonce la fin de mouvement : l’exhaustion gap

Enfin, à la fin d’un mouvement se produit parfois un dernier type de gap : l’exhaustion gap, ou gap d’épuisement, après les deux précédents. Celui-ci est souvent rapidement comblé, car malgré les apparences, le marché n’a plus la force d’aller beaucoup plus loin, et il a besoin de souffler. Le comblement de ce gap se fait alors souvent dans les jours qui suivent, et cela constitue un signal clair de retournement du marché.

Ces types de gaps sont donc relativement rares, mais très intéressants pour nous donner des indications sur la force du marché, et constituent des niveaux de supports ou de résistances importants.

STRATEGIE 2 : JOUEZ A CONTRE COURANT

Pour les autres gaps : placez-vous à l’inverse et jouez le comblement !

Les gaps communs sont beaucoup plus fréquents. Plus petits par nature, et avec des volumes faibles ou normaux, ils ne remettent pas en cause la tendance du marché, et ils sont généralement rapidement comblés, le plus souvent dans la journée même, contrairement aux autres.

Il est donc possible d’en profiter en jouant leur comblement, c’est-à-dire en se plaçant dans le sens opposé. Par exemple, si un petit gap haussier apparaît dans une tendance baissière, on pourra vendre le marché, et racheter quand le gap sera comblé. Cette stratégie peut sembler simple, mais elle est souvent efficace, et avec un risque calculé !

A vous de jouer !

Bons trades

Mots clé : - - - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire