Franklin Templeton en difficulté si l’Ukraine fait faillite

Rédigé le 24 février 2014 par | Autres indices Imprimer

Ce qui se trame en Ukraine n’est pas clair. Franklin Templeton est un gérant de fonds britannique qui a investi 6,4 Mds$ (4,66 Mds€) en Ukraine, ce pays émergent si prometteur.

Le fonds détient près d’un tiers de la dette du pays. Est-ce grave docteur ? Après tout ce n’est qu’un petit kerviel… « Outre Franklin Templeton, plusieurs gérants plus ou moins connus ont renforcé leurs positions sur l’Ukraine malgré la crise. La tentation est trop forte alors que les rendements obligataires souverains en Europe sont au plus bas », nous indique Les Echos.

En d’autre terme, la gourmandise des uns pourrait bientôt se voir punie. On ne sait pas trop ce qui est systémique dans cette affaire et quelles seraient les retombées sur les banques européennes, mais tout n’est pas clair.

Mots clé : - -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Laissez un commentaire