Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


François Hollande n’accueillera pas Vladimir Poutine. Il est trop méchant !

Rédigé le 11 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La diplomatie française continue de donner des gages aux Etats-Unis

Après avoir privé la Russie de deux Mistral, la diplomatie française continue de donner des gages aux Etats-Unis et à la ligne dure des néoconservateurs en annulant le caractère de visite officielle (ce qui suppose quelques fastes républicains) de Vladimir Poutine en France pour la rétrograder au niveau d’une simple « réunion de travail ».

Paris, qui n’a pas dit un mot lorsque des troupes régulières syriennes ont été visées par une frappe délibérément « accidentelle » de la coalition il y a trois semaines, ni au sujet du bombardement saoudien extrêmement meurtrier sur des civils ce weekend, reproche le silence de Moscou sur les atrocités commises par le régime syrien dans le cadre de la guerre en Syrie. Sans oublier les bombardements russes sur Alep (car ceux de la coalition en Iraq sont des bombardements humanitaires, ainsi que ceux qui se succèdent au Yémen).

Vladimir Poutine a décidé d’annuler son déplacement… mais reste disposé à visiter Paris lorsque le président Hollande « se sentira à l’aise pour le voir » selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire