Une large étude clinique valide l’approche innovante de la société STENTYS

Rédigé le 29 août 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Une large étude clinique publiée dans une prestigieuse Revue médicale a démontré que les patients subissant une angioplastie (insertion d’un stent, qui est un tube à petites mailles inséré dans le vaisseau sanguin) dont STENTYS (FR0010949404 – STNT) met au point une nouvelle technologie exclusive étaient trois fois moins victimes d’AVC que les patients subissant un pontage.

Cette annonce va dans le sens d’un plus large recours aux stents et donc à la technologie développée par STENTYS (STNT). Une bonne nouvelle qui valide cette technologie, ce qui devrait ajouter de la valeur à la société sur le long terme.

D’après cette large étude publiée dans la revue Journal of the American College of Cardiology le 20/08/2012, les personnes qui subissent un pontage dans le but d’améliorer le flux sanguin vers le coeur sont plus susceptibles de souffrir d’un accident vasculaire cérébral que celles qui se sont faites posées un stent.

Ces données ont été collectées auprès de 19 études incluant près de 11 000 patients atteints d’obstruction des artères qui ont subi soit un pontage, soit l’insertion d’un stent (qui sert à soutenir les vaisseaux sanguins ouverts malsains). Cette nouvelle analyse a démontré qu’un mois après leur opération, 12 patients sur 1 000 ayant subi un pontage ont été victimes d’un accident vasculaire cérébral, contre seulement 3 sur 1 000 pour ceux qui s’étaient fait poser un stent.

Le Dr Gregg Stone du Columbia University Medical Center à New York, qui a travaillé sur l’étude, a ajouté à l’agence Reuters: « Il y a des patients atteints de maladie coronarienne pour lesquels l’angioplastie est clairement le moyen le moins invasif ». Au final, malgré des interventions répétées, les stents semblent être le meilleur compromis pour éviter un AVC. Notons quand même que cette étude large a été sponsorisée par des concurrents de STENTYS (en l’occurrence Medtronic et Boston Scientific).

Il apparaît que la société STENTYS dispose d’une technologie « auto-expensive » (stent auto-apposant) ayant apporté un avantage significatif comparé aux stents classiques. En effet, lors de précédents essais présentés mi-mai 2012 sur la même durée que l’étude parue dans le Journal of the American College of Cardiology (un mois), il a été démontré que les stents de STENTYS avaient un taux de mortalité trois fois inférieur par rapport aux stents classiques.

Le 16 mai 2012, STENTYS avait alors publié des résultats d’étude clinique (essai Apposition III) qui montraient que ses stents affichaient des taux d’événements cardiaques indésirables graves et de décès significativement inférieurs à la moyenne des stents actuellement sur le marché. Les résultats de l’étude Apposition III, menée sur 1 000 patients un mois après traitement pour un infarctus du myocarde aigu, faisaient ressortir un taux de mortalité de 1,2%, contre 3,5% dans les études avec des stents conventionnels.

Avec cette large étude sur 11 000 patients, il s’agit d’un soutien important pour la technologie de la société. Pour l’heure, le titre n’a pas réagi car aucune communication n’a été faite (nous rappelons que cette étude a été sponsorisée par des concurrents). Sur le long terme, cette large étude valide l’approche innovante de la société STENTYS avec pour objectif la signature d’un partenariat et le lancement aux Etats-Unis de ses stents d’ici les deux prochaines années.

Mots clé : - - -

Un commentaire pour “Une large étude clinique valide l’approche innovante de la société STENTYS”

  1. Bonne info exclusive sur Stentys (STNT): « Une large étude clinique valide l’approche innovante de la société STENTYS » http://t.co/7G1Fm4yB

Laissez un commentaire