Neopost au plus bas : jouez le coupon !

Rédigé le 30 septembre 2015 par | Big caps Imprimer

Avec une chute de près de 25% en matinée, Neopost (FR0000120560 NEO) est assurément le gadin du jour à la bourse de Paris. En cause, une publication semestrielle décevante avec notamment une marge opérationnelle tombée à « seulement » 19,1% au premier semestre (contre 22,4% un an plus tôt)… Cependant c’est surtout une baisse du dividende (ramené de 3,90 € à 1,70 €).

Or vu la dynamique de certains « métiers clés », la thématique historique de valeur de rendement prend du plomb dans l’aile. À l’image de la descente aux enfers d’une société comme Solocal Group (FR0010096354), anciennement Pages jaunes. De tels titres se heurtent à toute la problématique de l’achat d’une valeur juste pour son rendement attendu…

Graphiquement toutefois, la question d’une opportunité d’achat technique peut se poser.

En effet, la chute du jour a conduit le titre à tester le bas de son canal descendant de moyen terme (cf. le rectangle rosé sur le graphique ci-dessous). Qui plus est,  même à 1,70 €, le coupon fait encore ressortir un rendement de plus de 8% sur les niveaux actuels. Et alors que la direction entend maintenir cette rémunération durant les deux ou trois prochaines années, la région des 20 € pourrait bien constituer un soutien intéressant en termes de valorisation à court terme.

Après, sur du moyen terme, on gardera en tête que la question future qui reste posée est évidemment la pérennité du coupon. Car pour reprendre le parallèle avec Solocal Group, on se souvient que l’annonce des premières coupes dans les reversements aux actionnaires de l’ex-Pages Jaunes n’avait pas été de bon augure pour la suite des évènements pour ses actionnaires…

Mots clé : - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire