Quels niveaux surveiller sur Vallourec ?

Rédigé le 2 juillet 2012 par | Big caps Imprimer

Le flop du premier semestre

Oui, il n’y a pas d’autres mots pour décrire le semestre boursier de VALLOUREC (FR0000120354) : un véritable flop.

Sur le CAC 40, le titre accuse le plus fort repli depuis ce début d’année, avec une chute de plus de 40% là où l’indice reste stable. Après une telle chute, difficile d’imaginer voir le titre baisser encore plus bas – c’est pourtant ce que pas mal d’investisseurs se sont déjà dits lors de l’ouverture en gap baissier sur les 35 euros (le titre clôturait à 42,87 euros). Y’a-t-il encore de forts risques ? Ou bien peut-on désormais jouer un rebond sur le titre ?

VALLOUREC est, à la base, un titre assez réactif ; étant en ce moment proche de niveaux intéressants, il pourrait donc donner de belles opportunités dans les prochaines semaines. Mais d’abord, un peu de fondamental…

Une sanction excessive pour un leader ?

VALLOUREC, leader dans les tubes sans soudure, essentiellement pour l’industrie parapétrolière, était plutôt appréciée du marché pour sa fiabilité dans les résultats, au point d’être un peu survalorisée ces dernières années.

Le 11 mai 2012, la société annonce un profit warning et perd près de 20%, une sanction d’autant plus violente que le marché n’était pas habitué à de telles annonces sur le titre. Pour autant, la société fait toujours des bénéfices et cet avertissement sur les résultats faisait déjà suite à une forte chute du titre.

Avec un PER de 13 pour l’année 2012, le titre n’est pas encore « bon marché », notamment par rapport à d’autres valeurs du CAC ou du SBF. Mais j’ai quand même le sentiment que la sanction a été très excessive car la société reste de qualité. Ca, c’est pour les fondamentaux, donc pour le long terme, ai-je envie de dire.

Mais comment jouer les opportunités de court terme ?

Proche d’une zone de support significative à moyen terme

A court terme, un rebond peut être envisagé ; il a d’ailleurs déjà commencé ce jeudi, puisque le titre prend plus de 4% alors que le CAC 40 est plutôt orienté à la baisse jusqu’à la mi-séance. Regardez les éléments techniques qui plaident pour un rebond.

Graphique: Vallourec
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Prenons d’abord un peu de recul avant de « zoomer » sur une échelle plus réduite. Cela nous montre ainsi que la valeur est récemment revenue sur ses plus-bas de 2009, à 26 euros, avec un plus-bas marginal sous ce niveau au mois de juin ; à 25,82 euros.

Cette plus grande échelle nous permet aussi de voir que les indicateurs mathématiques sont survendus. En l’occurrence, en hebdomadaire, le RSI est proche d’une zone de support, ce qui nous indique que la configuration est baissière à moyen terme, mais qu’un rebond à court terme pourrait être envisagé.

On observe également que nous avons une forte zone de résistance au niveau des 40 euros, niveau des anciens plus-bas de 2011, qui apparaît comme très important pour le moyen terme.

Voyons maintenant les choses de plus près avec un graphique journalier :

Graphique: Vallourec
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce qui est frappant, c’est que la zone de résistance des 40 euros est également proche du haut du gap baissier de mai 2012 – ce que le graphique hebdomadaire ne nous permettait pas de voir. A court comme à moyen termes, la zone des 40 euros est donc une zone de résistance clé, et elle devrait être difficile à dépasser dans les prochains mois. Tant que ce ne sera pas le cas, on envisagera des rebonds mais uniquement à court terme et pour les plus audacieux. Remarquez, au cours actuel de 30 euros environ, cela vous fait un beau rebond de 33% à jouer (et encore plus si vous le jouez avec un Turbo, comme je peux vous y aider).

Comme vous êtes justement audacieux, vous vous intéressez comme moi au court terme. A cette échelle, nous sommes dans un rebond au-dessus des 25,80 euros. Ce qui est assez intéressant également, c’est que la valeur commence à surperformer le marché – c’est le cas en ce jeudi 28 juin.

On profitera donc des replis à court terme proche de la zone de support des 26 euros pour se positionner à l’achat et viser un rebond en direction des 33 euros, le plus-bas du fameux 11 mai 2012, niveau de résistance qui apparaît comme un minimum pour un rebond du titre dans les prochains mois.

A plus long terme, vous pouvez visez les 40 euros si le premier objectif des 33 euros est dépassé !

_____________________Pour vous aider dans vos trades______________________

Etes-vous prêt à multiplier par 7 vos plus-values ?

Ce que vous allez découvrir pourrait potentiellement MULTIPLIER le moindre mouvement de cours, pour le transformer en gains ! Car avec cette méthode, la réactivité est immédiate.

Pas besoin d’attendre que les actions se reprennent, que l’économie revienne à la normale ou qu’une hypothétique « sortie de crise » se matérialise sur les marchés.

Découvrez vite de quelle méthode il s’agit et surtout comment l’appliquer à votre portefeuille…

Mots clé : - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire