Comment détecter le meilleur moment pour se positionner

Rédigé le 5 juin 2009 par | Big caps Imprimer

Cher trader,

Voici une question qui peut paraître simple, mais qui ne l’est absolument pas, lorsqu’il s’agit de Bourse et de marchés financiers. Le moment que nous choisissons pour ouvrir une position sur le marché, nous semble a priori, être toujours le bon. Mais le bon moment, n’est pas forcément le meilleur moment !

Alors, comment savoir quel est le meilleur moment pour ouvrir une position ? Avant d’aller plus loin, le marché lui-même nous donne la réponse. En effet, vous saurez que vous êtes intervenu au bon moment, lorsque vous aurez débouclé votre position sur un gain. Mais avoir raison ne suffit pas ! Faut-il encore savoir pourquoi vous être intervenu au bon moment. C’est ce qui est à mon avis le plus important.

◊ Gagner ne suffit pas

Faire un gain en Bourse n’est pas sorcier, car on a une chance sur deux d’avoir raison. On peut faire un gain, deux, voire plusieurs sans même avoir une connaissance particulière de la Bourse, des marchés financiers et du trading. Beaucoup de particuliers, jouant en Bourse, sont pour la plupart des néophytes. Ils ont une connaissance limitée de l’univers des marchés boursiers, et a fortiori du trading. Pour eux, gagner en Bourse relève plutôt de la bonne fortune, quand ce n’est pas du suivisme ou un tuyau glané ici ou là. Prendre une décision d’achat en tirant des fléchettes aboutirait au même résultat.

Mais pour celui qui a dépassé le stade du débutant, il est important, pour durer, de savoir pourquoi il a fait une bonne opération et réalisé une plus-value.

◊ Pour durer, il faut savoir pourquoi vous gagnez, ou pourquoi vous perdez

En effet, gagner ne suffit pas, il faut également savoir et comprendre pourquoi. Dans le cas contraire, gagner relèverait du pur hasard. Et à ce petit jeu, contre le marché, on finit toujours par perdre.

Cela peut vous sembler évidement, mais bien souvent, on intervient sur l’unique raison qu’on veut gagner de l’argent. Même si c’est évidemment le but premier, il faut sans cesse apprendre et parfaire sa technique d’intervention : déterminer le meilleur moment pour intervenir (pour entrer et pour sortir, et quel niveau de risque prendre). Une fois qu’on a accepté de faire ce travail, la probabilité de rencontrer le succès est nettement plus grande. On peut utiliser par exemple une méthode graphique, comme les niveaux de supports et de résistances, comme je vous en ai parlé dans mon dernier Billet. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir.

◊ Le meilleur moment pour intervenir, c’est toujours celui qu’on a déterminé…

Au bout d’un certain temps, vous finirez par avoir une méthode qui marche, qui vous donnera la satisfaction d’être responsable de vos décisions. Cette la voie j’ai choisie il y a des années de cela. Cette expérience et mon expertise, je les partage avec vous aujourd’hui, et je l’utilise chaque jour dans mon service sur warrants. A mon avis, cette rigueur, cette méthode et bien sûr l’expérience de vivre les marchés dix heures par jour, sont vraiment ce qui différencie un professionnel d’un particulier. J’essaye à chaque fois de vous donner des outils, des méthodes, de vous montrer ma stratégie pour que demain, vous ayez vous aussi la maîtrise de vos interventions.

Voici un exemple de graphe, l’indice CAC40, dont les niveaux de supports et de résistances donnent, les zones d’achat et de vente. Il vous suffit d’attendre le moment où les cours testeront ces seuils graphiques, pour passer à l’action.

Graphique des niveaux de supports et de résistances du CAC 40

Bons trades !

Mots clé : - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire