Repli de l’EUR/USD et du GBP/USD : une opportunité ?

Rédigé le 15 octobre 2010 par | EUR/USD, Matières Premières Imprimer

Analyste et responsable d’un service de trading sur le Forex

Comme un « mirage »… La reprise sera plus lente que prévue, en admettant que reprise il y ait, surtout aux Etats-Unis.

Le dollar est lâché par ses créanciers, et maintenu sous pression par les discours laxistes des autorités monétaires américaines.

Ces mêmes discours alimentent une hausse orchestrée des marchés actions. En effet, quoi de plus illusoire qu’un marché qui monte sur l’unique pari que l’économie ira assez mal pour assurer la pérennité des subventions qui la font tourner artificiellement !

La preuve : la hausse des indices américains alors que les chiffres du chômage grimpent. Les investisseurs jouent la hausse, mais pour de mauvaises raisons !

Bref, les marchés vivent comme dans un « mirage ».

Des marchés sous influence Les marchés sont à fleur de peau et approchent désormais de niveaux psychologiques importants:

– sur l’EUR/USD, c’est le niveau des 1,40$ qui freine désormais la hausse ;

– alors que le GBP/USD bute sur 1,60$.

Les marchés suivent donc jusqu’à maintenant parfaitement les consignes des banques centrales les plus puissantes de monde. Le dollar baisse, les actions montent, l’illusion perdure.

Mais attention à la surenchère En effet, deux raisons me poussent aujourd’hui à me méfier de ce mouvement de baisse du dollar.

La première est tout simplement le risque inconsidéré pris par les autorités américaines qui pourraient, à force de jouer avec le feu, finir par se brûler.

A force de jouer avec sa devise et la planche à billets, les problèmes ne font que se reporter au détriment d’une crédibilité de plus en plus contestée. De plus, les effets de ce quantitative easing ne seront pas infinis et les marchés pourraient de nouveau faire grise mine.

Ainsi, le dollar pourrait subir un fort rééquilibrage si la politique monétaire ne s’avérait pas aussi souple qu’attendue, du moins temporairement.

Seconde raison est technique. Actuellement, nous sommes en phase de survente du billet vert et la baisse de près de 12% depuis juin du Dollar Index me semble désormais un excès qu’il va être nécessaire de corriger.

Ne vous méprenez pas toutefois, le billet vert va s’affaiblir, sans aucun doute ; mais le rythme de la hausse de l’EUR/USD me semble déséquilibré et une phase de repli lui donnerait plus de force pour viser rapidement un retour sur 1,50 $ dans un second temps.

Visez un repli vers 1,3550 Ainsi, si l’on considère que la zone des 1,40 pourrait être un point haut à court terme, nous viserons un retour sur 1,3550 qui correspond à la zone de retracement de 38,2% du mouvement de hausse.

Graphique EUR/USD

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
 

 

Sur GBP/USD, la situation est similaire et la formation d’un double top devrait nous amener à venir tester le support à 1,5580 puis en extension à 1,5350. Ce dernier niveau sera déterminant pour la suite de la tendance.

Graphique GBP/USD

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Mots clé : -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire