Ford se retire du Japon et de l’Indonésie

Rédigé le 26 janvier 2016 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Juste 6 mois après que General Motors ait jeté l’éponge en Russie, fermant son usine de Saint-Pétersbourg et suspendant totalement les ventes de véhicules de sa filiale Opel, c’est au tour de Ford Motor d’annoncer son retrait… du Japon et de l’Indonésie.

Mais Ford poursuit sa production vaille que vaille à Saint-Pétersbourg, malgré la multiplication des mesures de chômage technique et un marché difficile. Il semblerait donc qu’au Japon et en Indonésie, ce soit encore plus difficile !

Il faut relativiser, Ford – j’ai pu le constater – ne vend pas beaucoup au Japon et se trouve fortement concurrencé par les constructeurs japonais en Indonésie. Cherchez une Ford dans les rues de Djakarta ou celles de Denpasar à Bali, c’est comme guetter le passage d’une Tesla à Guéret dans la Creuse.

Est-ce un problème de gamme ? Les Japonais achètent des petites citadines compactes ou des allemandes pour le prestige… pas des Cadillac. Les indonésiens aisés sont friands de 4X4, mais ils achètent indien, coréen ou japonais. Ford va donc arrêter dans ces deux pays… et pas qu’à moitié !

Fermeture des usines au japon et fermeture de l’ensemble des concessionnaires Ford, arrêt de l’importation et la vente de véhicules Ford et Lincoln (et cela vaut également pour l’Indonésie). Cela signifie-t-il que Ford n’est absolument pas convaincu du potentiel de croissance de ces deux pays… alors que pour la Russie, passé le plus dur des sanctions économiques, il y a de l’espoir ?

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire