Les fonds small caps ont la cote chez les gérants

Rédigé le 7 août 2017 par | A la une, Mid et Small Caps Imprimer

La surperformance des petites valeurs sur les blue chips n’est plus à démontrer. L’engouement est si fort ces dernières années que les gérants ont créé des fonds small caps à tour de bras.

Que voulez-vous, avec un CAC Small en progression de 275% depuis la reprise de 2011, contre à peine 75% pour le CAC 40, il est beaucoup plus facile d’en avoir pour son argent.

Pourtant, il n’y pas si longtemps, les opérateurs les fuyaient comme la peste – échaudés par le krach boursier des dot-com… 

Les small & mid hantés par la bulle Internet

En effet, l’éclatement de la bulle Internet – avec son lot de faillites en cascade – avait de quoi refroidir les plus téméraires. Donc, quand j’ai commencé ma seconde vie professionnelle en me lançant dans la gestion, il y a une quinzaine d’années, les fonds spécialisés sur les petites et moyennes capitalisations n’étaient vraiment pas légion.

Les gérants se tenaient donc bien à l’écart de ce compartiment d’investissement. Le krach avait engendré des dégâts tels que le simple fait d’évoquer l’idée d’un investissement dans une small cap et votre auditoire partait dans un fou rire général.

Que les choses ont changé depuis ! On ne compte plus les fonds dédiés aux petites valeurs. Mais, et c’est logique, cette multitude crée un climat très concurrentiel.

Investissez sur les grosses tendances

De fait, pour se distinguer, le gérant doit dorénavant se faire visionnaire. Il ne suffit plus de lancer un énième fonds small caps pour attirer les souscripteurs, l’adhésion passe par le stock picking éclairé. D’où la création de fonds thématiques, quitte à ne plus segmenter small caps et blue chips.

Prenons l’exemple de Trecento Asset Management. En début d’année, cette société de gestion a lancé Trecento Robotique, un fonds voué aux valeurs positionnées sur ce qui est l’un des secteurs les plus porteurs du moment. Du côté de Talence Gestion, le fonds Talence 2018 s’intéresse plutôt aux recoveries de la zone euro – à l’image de Solocal (FR0012938884), l’ex-PagesJaunes actuellement en pleine restructuration.

Aux Publications Agora, et particulièrement dans Mes Valeurs de Croissance, nous aimons ce genre de thématiques. Et elles nous le rendent plutôt bien : dernièrement, nous avons joué les Fintech avec deux dossiers. Le premier fait actuellement l’objet d’une OPA tandis que le second s’est bien installé au-dessus de notre objectif. Si vous voulez, vous aussi, surfer sur les prochaines méga-tendances cliquez ici…

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Les fonds small caps ont la cote chez les gérants”

  1. vos gains super et les debits?

Laissez un commentaire