Focus sur… la vague B d’Elliott

Rédigé le 4 février 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Cette séquence de correction se décompose en trois temps. De manière générale, la vague B retrace entre 50 à 100% l’amplitude de la vague A.

La vague B est relativement difficile d’appréhension, elle n’est pas commode à prédire. Pourtant, elle se caractérise par une discordance sensible entre l’évolution des cours et les signaux techniques.

C’est la vague du piège. Dans un cycle haussier par exemple, elle retranscrit souvent l’anticipation des investisseurs non avertis qui attendent (espèrent) le retour annoncé de la hausse alors que les indicateurs infirment de plus en plus ce pronostic.

Mots clé : -

Laissez un commentaire