Focus sur… la vague 4 d’Elliott

Rédigé le 1 février 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Seconde vague de nature corrective, sa force de retracement est beaucoup moins puissante que celle de la vague 2. Néanmoins elle prend fréquemment des formes complexes et est, probablement, la plus difficile à identifier.

De manière générale, dans le cas d’un cycle haussier, la vague 4 coïncide avec le moment où les journaux financiers font leur « une » sur le titre. Ils l’acclament, le recommandent et le présentent comme une valeur d’avenir. Pourtant il est déjà un peu tard pour se positionner…

C’est la vague des profits-taking, des prises de bénéfices. Les acheteurs revendent leurs titres et sortent du marché. Sous cette pression vendeuse les cours redescendent, les volumes se dégonflent. C’est l’heure de la consolidation, la plupart des investisseurs quittent le navire tandis que les retardataires se positionneront sur la vague 5.

Mots clé : -

Laissez un commentaire