Un accès de lucidité au FMI ? Non… juste le noeud du bandeau qui se relâche !

Rédigé le 3 septembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Si le grand incendie de Rome (attribué à Néron) avait été décrit en direct par les experts du Fonds monétaire international, cela aurait donné un commentaire du genre :  » nous percevons des relents de fumée et les rues sont inhabituellement animées pour un milieu de nuit ».

Le FMI indique, dans une note de synthèse préparatoire à la réunion de responsables des Finances du G20 ce weekend à Ankara, avoir identifié « des risques accrus de ralentissement de l’économie mondiale, des turbulences en Chine et un surcroit de volatilité sur les marchés financiers qui pourrait conduire à une forte révision à la baisse des prévisions de croissance ».

Le FMI pointe notamment « le renchérissement du dollar, la dépréciation des monnaies des pays émergents, la chute du prix des matières premières et le ralentissement des flux de capitaux ».

Après un tel préambule et l’emploi de l’expression « forte révision à la baisse des prévisions de croissance », vous vous attendez à « du lourd »… mais il y a de bonnes chances que vous tombiez de votre chaise en découvrant que le FMI a abaisse ses prévisions de croissance de la Chine de 7 à… 6,8% (et mondiale de +3,5 à +3,3%).

Quand le thermomètre tombe sous zéro et que l’eau des étangs commence à geler, le FMI estime audacieusement que la température extérieure est probablement tombée de 20 à moins de 18°.

Notez que ce n’est pas faux, mais ceux qui vont sorti en bermuda et T-Shirt risquent d’attraper très vite des engelures !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire