FLASH SPECIAL Cac 40 : comment anticiper les positions possibles de la BCE

Rédigé le 4 juin 2014 par | Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Ca y est. On arrive enfin au jour « J » tant attendu par les marchés depuis un mois : le verdict de la BCE demain. Que nous réserve Mario Draghi et comment le CAC40 peut-il réagir à de nouvelles prises de positions ?

Voici, classées par degré d’impact, les options possibles :

1 – Baisse des taux directeurs et passage du taux de facilité de dépôt en territoire négatif.

2 – Nouveau LTRO ou autre opération du genre.

3 – Quantitative Easing (QE) à l’Européenne. 

La première option est clairement le minimum syndical. Vues les déclarations du mois dernier, il est tout simplement inenvisageable (d’après le consensus) que cela ne bouge pas en ce sens. Probabilité d’occurrence selon moi : 100%. Surtout qu’hier (mardi) les chiffres de l’inflation de mai en zone euro sont ressortis à +0,5%, niveau inférieur aux attentes (+0,6%) et en baisse par rapport à avril (+0,7%). Mario Draghi va devoir donc agir puisqu’il s’est donné comme priorité de lutter contre la déflation qui menace.

La seconde option (nouveau LTRO ou une fin de stérilisation du programme de SMP) est le complément le plus probable à une action sur les taux.

En effet, couplé à des taux de dépôts négatifs, cela permettrait d’inciter indirectement les banques à prêter plus à l’économie réelle. Or Mario Draghi n’a eu de cesse de le répéter dernièrement : son souci est de permettre aux entreprises de trouver plus de sources de financement. Dès lors, si la BCE ne rémunère plus l’argent déposé chez elle à partir du  juin, recherche de rendement minimum oblige, les banques seront alors poussées à le placer dans l’économie réelle. Cela constituerait donc une réponse intéressante et, j’ai envie de dire, enfin un moindre mal.

La dernière option, le QE comme la Fed, la BOJ ou la BOE l’ont fait avant elle, serait le « nec plus ultra » (pour les marchés, encore une fois : explosion de joie, des cours, hausse des actifs, nous serions alors full bull). Toutefois, cela ne devrait pas être d’actualité dès le 5 juin. En effet, il est assez « logique » que la BCE mesure dans un premier temps l’efficacité de l’intégralité des mesures conventionnelles (options 1 et 2) avant d’en arriver au non-conventionnel (option 3).

Pas sûr donc que Super Mario dégaine l’artillerie lourde dès jeudi au risque de ne plus avoir de munitions ensuite en cas de ralentissement économique au second semestre et au cas où ce QE ne fonctionne pas (il n’a pas fonctionné ailleurs… sauf à faire gonfler les actifs financiers).

Voyons maintenant quels impacts chaque option aurait sur les marchés 

Si Mario Draghi se contente du premier choix : alors le CAC chutera. Mais comme je le disais juste avant, je n’y crois pas (enfin du moins pas directement comme nous allons le voir ensuite).

Dans le deuxième cas, qui me semble plus probable, nous pourrions avoir un emballement à la hausse lié à l’effet d’annonce alimenté probablement par des rachats de short. En effet, après plusieurs séances de consolidation et un nouveau test réussi du bas de biseau en ce mercredi, cela me semble possible. Toutefois, si tel était le cas, je pense que l’emballement tournerait court. Car en l’absence de QE, le marché pourrait très rapidement reconsidérer son premier ressenti. En gros, au lieu de rassurer, cela pourrait au contraire vite traduire que pour la BCE la situation de la zone euro économique devient plus tendue que prévu.

Dans la dernière option (le QE dès demain), cela serait positif et le CAC tirerait alors vers les 4600 points. Cette dernière option évidemment la plus bullish.

Un petit point technique sur la situation du CAC40

 040614_CAC et BCE

Comme vous le voyez, nous avons une figure en biseau ascendant (visible en pointillés). Or, pour rappel, cette figure d’essoufflement a statistiquement un rôle de retournement de tendance (en l’occurrence à la baisse). Prudence donc.

Aujourd’hui, nous avons eu une attaque baissière dans le bas de la figure en approche des 4470 points. Ce support a tenu et nous avons eu une réaction.

Alors que le CAC a enchaîné plusieurs séances de consolidation sans volume depuis une semaine, des rachats de short me semblent donc possibles demain. Nous pourrions alors avoir droit à une sorte de nouvel emballement à la hausse, avec, pourquoi pas de nouveaux sommets dans les 4550 points (en équivalent d’un Dax allemand qui franchirait alors le seuil psychologique des 10 000 points, niveau dont nous sommes très proches).

Mais si tel est le cas, et avec seulement la seconde option, je crains fort qu’il s’agisse d’un bull trap plus qu’autre chose : comprenez donc une belle zone de vente. C’est en tout cas ce que j’aurai à l’œil et ce que je compte trader demain selon ce que la BCE nous réserve.

P.S : n’oubliez toutefois pas que vendredi nous avons l’emploi US : donc pas de positions excessives et on gère bien les stops…

PPS : Mathieu a déjà détecté les valeurs qui pourraient justement profiter de l’un des scénarios qu’il décrit. Au moment précis où les choses s’accéléreront, ses abonnés seront parfaitement positionnés pour profiter de l’emballement des cours à la hausse, ou à la baisse ! Vous aussi, vous pouvez et devez profiter des mouvements de marchés.

Retrouvez ICI les conseils de trading de Mathieu : prises de positions, recommandations et suivis de trades gestion rigoureuse de votre money management. 

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “FLASH SPECIAL Cac 40 : comment anticiper les positions possibles de la BCE”

  1. […] tous les scénarios avant cet après-midi. Et voilà pourquoi Mathieu Lebrun vous propose dans la Bourse au quotidien un indispensable point de la situation à quelques dizaines de minutes de la réunion de la […]

Laissez un commentaire