La flambée du beurre pèse sur LDC

Rédigé le 11 décembre 2017 par | A la une, Actions, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps Imprimer

Denis Lambert, le P-DG de LDC (FR0000075442) a ouvert ce déjeuner de presse en incitant à la plus grande prudence…

« On a de plus en plus de mal à discuter avec la grande distribution. Il nous est donc très difficile de faire valoir nos prix… Les distributeurs cherchent, par tous les moyens, leurs parts de marché. C’est un bras de fer constant pour faire entendre nos voix. C’est fatigant. »

Propos corroborés, plus tard en aparté, par un autre membre de l’équipe dirigeante de ce spécialiste de la volaille (marques Le Gaulois, Maître CoQ) et des produits de traiteur (marque Marie):

« Face à la montée en puissance des achats sur Internet, nous devons clairement nous adapter à ces nouveaux modes de consommation. »

LDCUn S1 2017 quelconque pour LDC

Un discours qui colle donc avec un premier semestre plutôt quelconque. La marge opérationnelle, par exemple, s’est quelque peu tassée, passant de 5,3% à 5%. La cause ? Principalement la hausse du prix de certaines denrées, comme le beurre entre autres, en hausse de plus de 50% sur douze mois.

« Vous vous rendez compte, le prix de l’emmental a gagné 25% sur la période et nous avons beaucoup de produits ‘traiteur’ à base de fromage. C’est ce qui explique que, dans cette activité, notre marge opérationnelle dans l’activité n’a atteint que 1,8%. »

La seconde partie de l’exercice reposera, bien sûr, sur les fêtes de fin d’année mais aussi sur le nouvel an chinois… Mais les prix et la consommation des ménages devraient peser. La direction s’est donc montrée prudente quant à ses perspectives. [Pour des infos inédites sur les small et mid caps, c’est par ici!]

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire