La fin du rally haussier ?

Rédigé le 6 octobre 2009 par | Big caps Imprimer

Cher trader

Vendredi dernier, nous vous envoyions un Flash Spécial pour vous expliquer que la fête boursière était finie. Le retournement du 24 septembre et le double top du CAC40 auront marqué la fin du rally.

Je vous parlais des volumes qui devaient confirmer cette tendance. Vendredi, le CAC40 a donc fini à -1,90%, dans des volumes très importants : plus de 4,2 milliards d’euros échangés, alors même que les forts volumes du 24 septembre (jour qui a enclenché le retournement) étaient de 3,5 milliards d’euros, déjà importants.

Hier, lundi, logiquement, le marché temporise, mais sans succès, sans élan. Après être très vite passé dans le rouge, le CAC40 se maintenait finalement à l’équilibre à la mi-séance. Normal. Les acheteurs sont de moins en moins forts ; et sous les 3 700 points… ils sont complètement assommés.

Les prochains supports, niveaux sur lesquels les acheteurs risquent d’ouvrir leur oeil torve, sont celui des 3 555 points et des 3 400 points, anciennes résistances passées support. Autrement dit, deux overlaps… ces niveaux forts que Marc Dagher surveille attentivement avant de se positionner sur des turbos.

[Voici d’ailleurs sa stratégie, qu’il expliquait à ses abonnés dès vendredi matin.

« La tendance immédiate est baissière. Elle permettra de jouer de très bons coups. Je vais jouer la correction dès le premier « souffle » technique du marché en me positionnant sur des turbos put réactifs adaptés.

C’est d’abord le seuil des 3 545 points qui fera office de premier support clé (soit le dernier overlap par ailleurs déjà testé). Par la suite, ce sont désormais surtout les 3 300-3 400 points (prochain fort overlap déjà testé une fois également) qu’il faudra enfoncer pour craindre une reprise de la tendance baissière de fond. Plus bas, c’est le seuil des 2 900 points qui fait office de support clé dont la cassure est nécessaire pour valider une reprise immédiate de la crise baissière de long terme. »]

Nous plaidons donc aujourd’hui pour un retournement jusqu’à ces deux premiers supports dans un premier temps. Mais nous pensons sincèrement que nous irons bien plus bas. Peut-être sommes nous en train de nous tromper… et peut-être ne s’agit-il que d’un piège à baissier.

Peut-être… mais comme nous l’explique Philippe Béchade ci-dessous, certains signes sur d’autres indices nous laissent à penser que le retournement pourrait être cette fois conséquent… et durable.

Nous verrons bien. Deus ex Machina

Bons trades !

Nathalie Boneil

Mots clé : - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

4 commentaires pour “La fin du rally haussier ?”

  1. Inversement proportionnel au carré de la distence »??

    Personnellement je vois le CAC 40 atteintre assez rapidement les 4000 Points, car G.S, et les gouvernements (excepté Angela MERKEL) font tout pour….

    Cordialement

    ab

  2. Cher lecteur,
    En effet, une fois de plus le marché fait sa propre loi bien plus que refléter la réalité économique. A Partir de là, les 4000 points sont évidemment le premier objectif et l’on peut imaginer aller au-delà. Mais jusqu’à quand cela tiendra-t-il ?

  3. Plus bearish que les publications Agora « , tu meurs …..
    Vous avez tous raison , car vos diagnostics et analyses macroéconomiques de la crise sont fondés ,étayés et justes.
    Mais vous vous trompez tous ,car les marchés ne sont pas rationnels , eux, et ne voient pas plus loin que le bout des analyses de commande des gestionnaires de fonds , bullish forcément bullish, et plus généralement des média qui manipulent l’opinion et assènent à longueur de colonnes que la crise touche à sa fin , ou presque…..
    -D’où ma question , fondamentale selon moi : Suffira-t-il que tout le monde pense que la crise s’achève pour qu’elle s’achève réellement , telle une  » Mère de Toutes les Prophéties Autoréalisatrices » , ou bien le « retour du refoulé  » , et l’effondrement tant de fois annoncé ,et peut-être même espéré dans la chronique par MM Bonner et Béchade finira -t-il par survenir , au moins une autre fois, après les années 30 ?
    -Voici ma question subsidiaire cynique , pour MMES Boneil et Wapler, (au nom de la parité ): Si,oui,Quand ? et en attendant, vaut-il mieux se tromper et gagner aveuglément , ou avoir raison et rester lucidement les bras croisés sur ses liquidités?
    voilà,voilà…amicalement à tous.
    ChG

  4. Cher lecteur,
    j’apprécie tout particulièrement votre point de vue. Non, les marchés ne sont pas rationnels, comme nous l’avons publié dans un récent article (Trend is your Friend, ou pas). Ils sont décoréllés de toute réalité économique, et oui, les « résistances psychologiques » au « retour du refoulé » sont nombreuses et solides. Du moins, c’est notre point de vue.
    Notre idée n’est pas non plus de rester les bras croisés sur ses liquidités car malgré l’irrationalité des indices (du CAC40 au DJIA) et des marchés financiers, il y a de vraies opportunités. Il y a de l’argent à faire, ne serait-ce qu’à court terme. Mais il faut juste impérativement avoir conscience des circonstances et conditions économiques et de marché dans lesquelles vous tradez. Et adopter votre stratégie en conséquence. C’est ce que nous essayons de faire.
    Bien cordialement, et bons trades !
    NB

Laissez un commentaire