Fiat luxe pour Kering et LVMH | La Bourse au Quotidien


Fiat luxe pour Kering et LVMH

Rédigé le 17 mai 2018 par | A la une, Analyses indices, Cac 40, Trading, Bourse Imprimer

C’est une constante depuis quelques semaines et cette hausse frénétique – et quasi-mécanique – des marchés actions : le secteur du luxe surperforme. Une réalité qui nous a frappés, Philippe Béchade et moi-même.

Les deux mastodontes du CAC40 Kering (FR0000121485-KER) et LVMH (FR0000121014-MC) qui pèsent grosso modo 13% de l’indice vedette à eux seuls, affichent une santé boursière insolente depuis le début de l’année. Hier, LVMH a franchi le cap des 300€ pour clôturer à 307€ tout rond. Le titre consolide à peine ce matin (-0,5%) et gagne 24% depuis le 1er janvier, soit la deuxième meilleure performance du CAC derrière… Kering.

Le luxe surperforme le CAC40 valeurs kering lvmh graphCliquez sur le graphe pour l’agrandir

La maison-mère de Gucci a, quant à elle, grimpé de plus de 32% depuis début janvier et rien ne semble s’opposer à ce que l’action, qui a quadruplé en l’espace de 2 ans, « atteigne le seuil des 500€ », m’a confié Philippe.

Le potentiel est-il inépuisable ? Rappelons que Kering a enregistré une croissance organique proprement ahurissante de 36,5% au premier trimestre, avec une performance encore plus spectaculaire de la marque Gucci (+49%), et que LVMH a dans le même temps vu son chiffre d’affaires avancer de 10% en publié (+13% en organique). Des chiffres très impressionnants.

La qualité et la régularité des performances du duo force le respect… Bien sûr, le temps d’une normalisation du cycle finira bien par arriver et des analystes commencent à pointer un upside de plus en plus limité, mais factuellement, LVMH et Kering continuent de grimper et d’enchaîner les records.

« Le luxe n’a plus de prix », écrivait Mathieu Lebrun dans ces colonnes en avril 2017. C’est encore le cas aujourd’hui et ça devrait continuer pour encore au moins 48 heures, comme nous l’explique Philippe Béchade dans son article.

Excellente séance,

La hausse des taux se paye le luxe d’un conflit pour passer inaperçue

Mots clé : - -

Guillaume Duhamel
Guillaume Duhamel

Guillaume Duhamel suit l’actualité boursière au quotidien depuis plus de 5 ans. Historien diplômé de l’Université de Paris IV-Sorbonne et journaliste de formation, passé également par le sport et le développement durable, il voue un intérêt particulier aux small et midcaps, ainsi qu’aux secteurs de l’énergie et de l’aéronautique

Laissez un commentaire