Fiat a délibérément falsifié ses ventes

Rédigé le 14 janvier 2016 par | Actions, Big caps Imprimer

Il y a des jours comme ça ou rien ne va !

C’est ce que doivent penser les actionnaires des constructeurs automobiles européens. Renault (FR0000131906) a dévissé de -22% ce midi pour tester les 67 € (adieu les supports obliques moyen et long terme) et FIAT de -11%.

Plusieurs sites de Renault ont été perquisitionnés par le DGCCRF (notamment les sites d’essai et de contrôle des émissions de polluants) ce qui fait planer l’ombre du scandale Volkswagen sur la firme au losange.

Mais pour Fiat-Chrysler, il ne s’agit pas de rumeurs, de supputations ou de soupçons : preuves à l’appui, la justice américaine a établi que FIAT a délibérément falsifié et gonflé artificiellement le montant de ses ventes aux Etats-Unis en corrompant les concessionnaires de son réseau pour qu’ils enregistrent des ventes fictives.

Après tout, à l’issue d’une année record comme 2015 où tous les constructeurs annoncent des performances mirobolantes, les chiffres de FIAT n’avaient rien de choquant, sauf qu’ils sont faux.

Mais est-ce que FIAT a inventé ce genre de pratique… ou le groupe n’a-t-il pas fait que recourir à un expédient bien rôdé aux USA ?

Après FIAT, à qui le tour ?

Et combien de centaines de milliers de véhicules vendus à crédit à des clients insolvables ?

Nous n’allons pas tarder à voir la vilaine boue remonter du fond du long fleuve tranquille des ventes record d’automobiles aux Etats-Unis !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire