Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


La Fed relèvera les taux

Rédigé le 23 février 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Hier soir, les Minutes de la Fed ont confirmé qu’une nouvelle hausse des taux était à attendre dans les prochains mois. Le relèvement interviendra-t-il dès le mois de mars ? Voici ce qu’en pense Jim Rickards :

Nous avertissons nos lecteurs depuis le mois de décembre que la Fed est en passe de relever ses taux le 15 mars. Nous étions pratiquement les seuls à le penser. Les indicateurs de marché n’attribuaient qu’une probabilité de 25% à un relèvement des taux en mars. Quant aux analystes de Wall Street, ils disaient du bout des lèvres que la Fed pourrait relever les taux à deux reprises avant la fin de l’année mais, selon eux, le processus devait démarrer en juin et non en mars.

Or soudain, cette semaine, tout a changé. Les marchés intègrent désormais une probabilité supérieure à 50% qu’un relèvement ait lieu en mars (notre propre estimation est de 80%). Bien entendu, cette nouvelle a été suscitée par l’audition de Janet Yellen face aux comités du Sénat et de la Chambre. Mais Yellen n’a rien dit de plus que ce qu’elle avait dit en décembre.

La Fed a désespérément besoin de relever les taux avant que la prochaine récession n’éclate afin de pouvoir les abaisser à nouveau. Elle saisira la moindre occasion lui permettant de le faire. Nous pensons qu’elle va relever les taux de 0,25% toutes les deux réunions [du FOMC] (en mars, juin, septembre et décembre), jusqu’en 2019, à moins que l’un des trois événements suivants ne se produise : un krach boursier, des pertes d’emplois ou la déflation. En ce moment, le marché actions est florissant, la création d’emploi est solide et l’inflation commence à apparaître. Donc, rien ne freine la Fed. La voie est libre pour qu’un relèvement des taux ait lieu en mars.

Aujourd’hui justement, nous connaîtrons les inscriptions hebdomadaires au chômage et surtout l’évolution des stocks hebdomadaires de Brut (le consensus Bloomberg table sur une hausse de près de 3,5 millions de barils).

Les publications du jour

D’ici là, les publications corporate sont encore très fournies dans l’Hexagone et suscitent des réactions variées :

Le CAC continue à hésiter autour des 4 900 points. On peut noter un petit support ascendant de court terme (obliques noires sur le graphique) vers les 4 870/4 875 points.

Dessous, l’indice risque de rechuter sur les 4 830/4 845 points (visible en rouge). A la hausse, il faudra franchir la résistance horizontale (bleu) pour toucher les 4 960/4 975 points.

Le CAC après l'annonce de la Fed Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire