Non Janet ne pleure pas… tu n’y peux rien, c’est la conjoncture qui est contre toi

Rédigé le 27 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

La tâche de Janet Yellen devient de plus en plus compliquée : il va lui falloir beaucoup de force de persuasion pour entretenir une forme de suspens s’agissant de l’option consistant à remonter les taux directeurs en décembre.

Une alternative qui voit son indice de probabilité chuter sous les 20% après la publication de 2 nouveaux chiffres US des plus médiocres (autrement, 80% des opérateurs voit les taux américains stagner à zéro pour 3 à 6 mois de plus).

L’indice de confiance des consommateurs (baromètre du Conference Board) a chuté de 5 points, à 97,6 points au mois de septembre, déjouant un consensus de 102,5.

Et ce n’est pas tout : l’indice Markit « PMI » des services rétrograde vers 54,4, à son plus bas niveau depuis janvier (contre 55,1 en septembre). En ce qui concerne le « PMI composite » qui agrège les données provenant du secteur tertiaire et du secteur manufacturier, il fléchit de 0,5 pts à 54,5 en octobre (contre un maintien anticipé à 55 comme en septembre).

Alors bien sûr, Janet Yellen pourrait dégainer un argument massue pour justifier une hausse de taux : si les indices boursiers reprennent +10% à +12% en 4 semaines (et +15% en Europe) alors que les indices conjoncturels sont pourris, c’est que tous les actifs financier font l’objet d’une bulle… et cela doit cesser avant que ça tourne à la catastrophe.

C’est à peu près la phrase que Janet ne prononcera jamais, même avec un luxe de précautions oratoires : car des « bulles », Janet n’en a rigoureusement jamais identifié une seule en 30 ans de carrière à la FED.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire