La FED s’inquiète… Attention à l’emballement des marchés !

Rédigé le 23 août 2018 par | Analyses indices, Fed, Indices, sociétés et marchés, Taux & Devises, US Imprimer

Je la ferai relativement courte ce matin, mais je tenais à partager avec vous la première configuration de faiblesse depuis bien longtemps sur le Dow Jones.

Surtout, je vais revenir sur les éléments qui se mettent progressivement en place pour confirmer mon scénario de base, à savoir un emballement baissier des marchés.

Le constat de base est simple : les marchés actions ne faiblissent pas et ignorent complètement le resserrement monétaire, préférant se focaliser sur la politique de Donald Trump, très favorable aux entreprises grâce à d’importantes réductions d’impôts et à un protectionnisme exacerbé (même si toutes ne bénéficient pas de l’America First, passons). Tout cela tient dans un équilibre fragile et sur fond de dollar fort.

L’inconvénient est toutefois, comme je l’expliquais mardi, que la politique douanière agressive de la Maison-Blanche se révèle un pari risqué et coûteux à court terme pour les Etats-Unis, qui plus est sans garantie absolue de réussite.

Les premiers effets collatéraux se font d’ailleurs sentir dans l’agriculture, l’industrie et même l’immobilier, avec des mises en chantier en baisse… et la FED aussi commence à s’inquiéter.

Les « minutes » de la dernière réunion du comité de politique monétaire présentées hier ont en effet été marquées par un avertissement aux observateurs – et aux décideurs – selon lequel cette politique est actuellement la principale source d’inquiétude qui plane sur l’économie américaine.

« L’escalade des tensions commerciales est potentiellement un risque baissier pour l’économie américaine » et « les désaccords commerciaux et les mesures proposées sont une importante source d’incertitude », ont commenté les membres de la Réserve fédérale.

Vous l’aurez compris, Jerome Powell et son équipe ne sont pas très à l’aise, alors même qu’une hausse des taux directeurs à la fin du mois prochain pour les ramener à 2% ne souffre plus aucune contestation.

La fin du resserrement monétaire ?

Un autre aspect de ces « minutes » est à prendre en compte sérieusement : le changement de vocabulaire.

Comme vous le savez, chaque intervention d’un directeur central est calculée au millimètre près et l’analyse sémantique est poussée à son paroxysme. A partir de là, un changement de formulation est tout sauf anodin.

En l’occurrence, l’adjectif « accommodante » qui qualifiait jusqu’ici la politique monétaire américaine pourrait bien disparaître au profit d’un « neutre » moins dovish.

Le message est limpide : la fête est finie, les taux sont remontés et l’économie devra faire avec le niveau actuel. Ces différents éléments tendent à valider mes prévisions négatives, mais surtout mon anticipation d’un changement brutal de psychologie sur le marché.

Aujourd’hui, comme je l’ai rappelé au début de cet article, les marchés tiennent en se focalisant sur l’aspect politique et s’appuyant sur un dollar fort, mais Donald Trump se retrouve affaibli sur le front politique alors que son ancien directeur de campagne (dont il envisagerait déjà la grâce) vient d’être accusé de fraudes fiscales.

Ces déboires font les affaires du parti démocrate à l’approche des élections de mi-mandat. Une procédure de destitution pourrait même être envisagée à court terme, ce qui déstabiliserait encore un peu plus le camp républicain.

Des « conditions » de taille sont donc réunies pour faire baisser le billet vert. Or, un recul du dollar viendrait aussi nourrir l’aversion au risque et, mécaniquement, engendrer une remontée des matières premières.

Ce contexte général justifie de s’intéresser de près aux niveaux actuels des indices américains, qui sont proches de leurs records historiques.

Penchons-nous ce jeudi sur le Dow Jones, qui présente une première configuration de vente pour les daytraders ! Je vous soumets ici un graphique 1 heure, du très court terme donc, mais nous avons sans doute ici les prémices d’un mouvement plus important si ce signal se confirme.

Evolution du Dow Jones

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Une divergence s’est tout d’abord installée sur les plus hauts, signalant un possible essoufflement de la tendance. Ensuite, mes moyennes mobiles rapides (bleues et rouges) se sont croisées, confirmant la faiblesse à brève échéance.

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à la rupture des 25 700/25 685 points (la moyenne mobile lente, en orange) pour entrer à la vente et viser un retour sur l’overlap à 25 365 points.

Au-delà du trading, ces indications fondamentales et techniques m’incitent à me préparer à une rentrée sans doute très bousculée !

Bonne journée,

Jérôme

Mots clé : - - - -

Jérôme Revillier
Jérôme Revillier

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Un commentaire pour “La FED s’inquiète… Attention à l’emballement des marchés !”

  1. Je suis assez d acord sur la synthèse pour la rentrée prochaine
    Merci
    Et a bientôt

Laissez un commentaire