Faut-il participer à l’AK Abeo?

Rédigé le 31 janvier 2018 par | A la une, Actions, IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

ABEO logoVous le savez, je suis un homme de terrain. Dans le jargon on appelle cela un insider du marché actions. Mes collègues pourront vous le confirmer, je suis très rarement devant mon ordinateur. Je préfère me consacrer à ce qu’il me plaît : rencontrer les gérants, les patrons, arpenter les salles de marché et les salons thématiques… Dernièrement, je suis allé à la rencontre d’Abeo (FR0013185857), un groupe spécialisé dans les équipements de sports et de loisirs.

L’IPO réussie d’Abeo

En effet, je me suis rendu avec grand intérêt au déjeuner consacré à l’augmentation de capital du groupe. D’abord parce que, depuis son introduction en Bourse à 16,84 € en octobre 2016, l’action s’est appréciée de près de 130%. Elle cote 38,60 € actuellement.

Un vif succès qui ne doit pourtant rien au hasard… En effet, malgré une politique de croissance externe plutôt active, le groupe s’efforce de préserver sa rentabilité opérationnelle (9,6% sur le S1, par exemple). Une parfaite maîtrise de ses comptes qui devrait lui permettre d’atteindre ses ambitieux objectifs de résultats. A savoir 300 M€ de CA en 2020. Pour l’heure, et selon les estimations de la direction, le CA d’Abeo devrait atteindre les 180 M€ pour l’exercice en cours (clos fin mars).

Comme vous pouvez le constater, les objectifs 2020 sont ambitieux. Et, pour les tenir, le groupe prévoit de nouvelles opérations de croissance externe, pour accélérer son développement à l’international notamment. Si depuis son IPO il a déjà quatre acquisitions à son actif, a priori deux autres sont actuellement dans les tuyaux. Et c’est ce qui justifie l’augmentation de capital actuellement en cours, de l’ordre de 23,3 M€.

Comme je le dis toujours pour ce genre d’opérations, voir un P-DG participer à la levée de fonds de son entreprise est toujours un signal fort, et positif. Cependant, dans le cas présent, ce ne sera pas le cas. N’y voyez rien de douteux pour autant. En fait, comme il me l’a lui-même expliqué, si Olivier Estèves ne souscrit pas à l’AK, c’est plus par manque de moyens que par manque de conviction. En effet, compte tenu de ses parts (45,8% du capital), il aurait dû débourser plus de 10 M€.

Faut-il participer à l’AK d’Abeo ?

Si vous êtes actionnaire, je vous conseille vivement de souscrire à l’opération afin de ne pas vous retrouver dilué – et ce même si la dilution reste modeste eu égard à une capitalisation de 250 M€. Les modalités sont donc les suivantes : une action nouvelle à 31,50 € pour neuf actions détenues. Vous avez du 31 janvier jusqu’au 9 février pour participer à la levée de fonds d’Abeo.

Si vous n’êtes pas actionnaire, ce n’est pas le moment de vous jeter sur le titre. Mieux vaut attendre la fin de l’opération car il n’est jamais opportun d’acheter une action en pleine levée de fonds, même si le dossier est de qualité. Les arbitrages peuvent en effet faire baisser le titre… Tenez, depuis l’annonce de cette augmentation de capital, le titre Abeo est passé de 44 € à 38,60 €…

[Vous voulez vivre du trading? De VOTRE trading? C’est possible, même pour les débutants. Pour en savoir plus, c’est par ici…]

Mots clé : - - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Faut-il participer à l’AK Abeo?”

  1. Un peu légères, les analyses d’E. Lewin: d’ailleurs, il s’agit plutôt de sentiments personnels, pouvant aller jusqu’à l’autocongrulation, plus que d’analyses.
    Tant que ça monte, il semblera toujours avoir raison.

Laissez un commentaire