FANGMAN réduit à ses deux champions… sommes-nous parvenus au bout de la logique quantitative ?

Rédigé le 12 septembre 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Fangman est triste

Crédit : Time Warner (Freakazoid)

Le Dow Jones surnage (+0,1%), le Nasdaq cède entre 0,8 et 0,9%… une sorte de rééquilibrage semble s’opérer depuis le début de la semaine, à moins qu’il ne s’agisse du début d’une correction plus structurelle et plus profonde affectant « FANGMAN » et ses alumni.

La hausse observée mardi soir sur le S&P500 et le Nasdaq était à mettre intégralement au crédit des deux titans (à plus de 1 000 Mds$ de capitalisation) que sont Apple (trois nouvelles versions de l’iPhone sont attendues ce soir, ainsi qu’un nouvel iPad plus abordable) et Amazon avec un gain de 2,5%.

FANGMAN en plein doute ?

Peut-être sommes nous parvenus au bout du bout de la logique cybernétique et quantitative des « algos » puisque FANGMAN se résume désormais à… « AA ».

Discorde commerciale mondiale : devant l’OMC, la Chine menace de sanctions douanières les Etats-Unis

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire