Faites sauter la banque !

Rédigé le 22 septembre 2008 par | Big caps Imprimer

En ce moment, on peut dire que le secteur financier en général, et les banques en particulier, ont le vent en poupe.

Vous l’avez vu : sauvetage (par nationalisation tout de même) de Fannie Mae et Freddie Mac ; faillite de la quatrième banque d’affaires outre-Atlantique Lehman Brothers ; récupération in extremis de Merrill Lynch par sa consoeur Bank of America ; injection de 85 milliards de dollars par la Fed pour sauver AIG…

… Jusqu’à ce vendredi 19 septembre, historique sur les marchés, où l’indice du secteur bancaire européen (DJ Euro Stoxx Banks) s’est repris, en une seule journée, de plus de 15% !

Quelques chiffres qui font perdre la tête sur cette fameuse séance de vendredi dernier, rien que sur les valeurs françaises concernées : +21,28% pour AXA, +17,50% pour BNP, +26,32% pour CREDIT AGICOLE, +22,50% pour DEXIA et +22,82% pour SOCIETE GENERALE.

Mais maintenant : est-ce que le rebond est enclenché ou au contraire allons nous replonger vers des plus bas ? Un tel événement méritait donc un focus sur le secteur en question. Focus que je ferai sous un angle technique, puisque, de toute façon, plus aucune règle fondamentale, quelle qu’elle soit, ne semble aujourd’hui pouvoir prédire quoi que ce soit. Car, de toute évidence, la question sur la réalité de la santé économique de ce secteur aujourd’hui asphyxié est loin d’être transparente.

[NDLR : Lehman Brothers, AIG et les autres : la crise financière a fait basculer les marchés dans le chaos, mais vous n’êtes pas obligé d’en souffrir avec les autres ! Certains produits boursiers vous permettent de transformer les turbulences boursières en gains à deux chiffres ou plus — des gains de l’ordre de 100%… 95,90%… 55,71%… 70,37%… et bien d’autres. Profitez-en dès aujourd’hui !]

◊ Graphiquement, l’indice présente de bonnes capacités de rebond

DJ Euro Stoxx Banks

… au moins à moyen terme. En effet, de nombreux facteurs techniques plaident en faveur d’un tel scénario :

– d’abord, si la hausse de vendredi a été d’une amplitude historique, il en va de même pour les volumes, qui ont largement effacé les précédents records ;

– ensuite, le décompte elliottiste de la baisse initiée en mai 2007 permet de décompter 5 vagues de baisse, avec une théorie respectée : amplitude de la vague 1 plus importante que celle de la vague 3, donc, vague 5 dite « en avortement ». De plus, l’overlap de la vague 1 situé sur les 300 a été fort bien respecté par le rebond de la vague 4 ;

– enfin, du côté des indicateurs hebdomadaires, le MACD, bien que toujours négatif, repasse au-dessus de sa ligne de signal et présente une divergence haussière (à confirmer toutefois).

Voici donc, les niveaux que je surveillerai aujourd’hui sur cet indice sectorielTant que les 250 pts ne sont pas enfoncés, je continue de privilégier un rebond. Le dépassement de la forte résistance sur les 300 pts conduira alors tout droit aux 337 pts (qui est le retracement classique de Fibonacci de 38,2% de toute la baisse précédente). Regardez scrupuleusement chaque valeur au cas par cas et positionnez-vous à l’achat en achetant soit directement la valeur, soit, si vous avez les nerfs bien solides, des turbos calls adaptés.

Je reste un peu plus sceptique sur le dépassement des 337 pts. S’il devait néanmoins avoir lieu, ce sera pour conduire au test de la résistance clé située sur les 375 pts. Seul le franchissement de ce seuil pourrait réinstaurer un véritable biais haussier sur le long terme. – Si l’indice, en revanche, repasse sous les 250 pts, il faudra alors reconsidérer la baisse immédiate avec un premier objectif sur les 227 pts. L’occasion, maintenant que les VAD sont interdites, de vous positionner sur quelques turbos put ? (si vous voulez un peu d’aide dans vos choix, vous savez où me trouver).

En attendant, n’hésitez pas à faire sauter la banque… c’est très à la mode par les temps qui courent.

Mots clé : - - - - - - - - - -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire