Facebook rachète Whatsapp : du grand n’importe quoi

Rédigé le 20 février 2014 par | Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Facebook (US30303M1027 FB, Nasdaq) met 19 Mds$ sur la table (16 + 3 Mds$) pour mettre la main sur Whatsapp (une sorte de Skype où il n’y a même pas le son !), une boîte de 50 salariés, fondée en 2009 et qui ne fait pas un rond de chiffre d’affaires.

Cela fait 400 millions de dollars par salarié (et plusieurs milliardaires parmi les fondateurs) : record absolu de valorisation de tous temps du capitalisme… pour ce qui reste du pur « vaporware » et que tous les concurrents de Facebook sont capables de répliquer.

Même l’inventeur d’une mollécule anti-cancer révolutionnaire ne peut rêver de s’enrichir autant et aussi vite (il faut 10 ans pour développer un nouveau vaccin).

Valorisation de Whatsapp = 2 Peugeots +2 Faurecia… La bulle internet n’avait pas produit d’excès aussi vertigineux en l’an 2000.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire