Les excuses de Facebook ne suffisent plus à Wall Street

Rédigé le 26 mars 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

L’enquête ouverte par la FTC (Federal Trade Commission) à l’encontre de Facebook inquiète sérieusement Wall Street : le titre plonge de -5%, vers 151$ malgré les pleines pages d’excuses de Facebook dans la presse américaine.

Mark ZuckerbergMark Zuckerberg signe un texte dont l’une des phrases choc est : « Nous avons pour devoir de protéger vos données, si nous n’y parvenons pas, nous ne méritons pas votre confiance. »

La réponse de Wall Street est cinglante… Non, Facebook ne mérite plus la confiance des investisseurs, bien conscients que des dizaines de milliers d’internautes se désabonnent, ainsi que des annonceurs de premier plan, ce qui va coûter cher au réseau social en 2018.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire