Exclusif : l’agence S&P est à « perspective positive » pour le secteur Biotech !

Rédigé le 26 octobre 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Alors que la célèbre agence de notation Standard & Poor’s (S&P) souffle le froid dans le secteur bancaire (avec une nouvelle fois des dégradations de banques annoncées ce jour), il en est tout autrement dans le secteur Biotech.

Dans une note envoyée à ses clients et que nous nous sommes procurée, S&P vient de leur indiquer qu’elle avait une « perspective positive pour le secteur de la biotechnologie ».

Cette recommandation intervient alors que le S&P Biotech Index a pris +34,2% depuis le début de 2012 — contre un gain de +12,3% pour l’indice américain de référence, le S&P 500.

Déjà, en 2011, le S&P Biotech Index avait progressé de +20,0%, contre une baisse de -0,3% pour l’indice élargi S&P 1500.

Le SP500 biotech
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Un processus d’approbation plus efficace
L’agence justifie son choix « grâce à des perspectives favorables dans l’approbation de nouveaux médicaments favorisé par un sentiment renforcé envers la FDA » (l’agence américaine d’approbation des médicaments).

S&P se dit être rassuré par les annonces d’approbations que la FDA a effectuées en avance en 2012 : des maladies telles que la fibrose kystique, les maladies respiratoires ainsi que pour plusieurs cancers ont été approuvées en avance sur le calendrier prévisionnel. Or, du temps c’est de l’argent. A chaque fois qu’un médicament est mis sur le marché plus tôt que prévu, cela accélère le décollage des ventes et modifie les flux de trésorerie.

L’agence estime qu’en « 2012, la tendance sur les approbations s’annonce très bonne et dans la continuité de 2011, où davantage de nouveaux médicaments avaient été approuvés qu’en 2010« .

Pour rappel, en 2011, la FDA avait approuvé 30 nouveaux médicaments, contre 21 en 2010. D’après le relevé de S&P, à septembre 2012, il y a déjà eu 22 nouveaux médicaments approuvés. Le nombre de nouvelles approbations en 2012 dépassent déjà celui de l’année dernière.

On constate même une tendance à l’amélioration du taux d’approbation de nouveaux médicaments — notamment pour les maladies rares, avec un processus réglementaire accéléré. « Des médicaments avec de solides perspectives commerciales pénètrent le marché avec de nouvelles thérapies, inversant la tendance observée au cours des cinq années précédentes« .

Une forte activité dans les fusions/acquisitions
L’agence anticipe « une activité favorable dans les fusions et acquisitions, qui devrait se poursuivre, soutenue par une série d’accords cet été, impliquant de grands noms de la biotechnologie ».

D’après S&P, « les grandes sociétés pharmaceutiques ont besoin de compenser les revenus perdus en raison de la perte de leurs brevets sur de nombreux médicaments. Les Pharmas ont besoin de renforcer leurs pipelines de médicaments alors que leur productivité en R&D est en baisse« . Bingo.

C’est exactement ce que nous vous expliquons au fur et à mesure de nos articles, mais surtout dans celui-ci : Les Pharmas sont condamnées à innover ou mourir. Les Biotechs sont leur seul relais de croissance.

Dans son rapport, S&P estime que les « Big biotechs » génèrent de plus en plus de flux de trésorerie, ce qui est un élément de soutien pour des acquisitions. Un phénomène récent pour ces sociétés qui tend à démontrer la maturité du secteur. Symptomatique du développement du secteur, le leader mondial AMGEN a d’ailleurs versé un dividende en 2011, pour la première fois.

A plus long terme, S&P conclut que « l’adoption plus large de biomarqueurs génétiques avec des études cliniques ciblées permettront de raccourcir les temps de développement, notamment dans le cancer« .

Si vous nous lisez régulièrement, vous ne serez pas étonné de cette note positive de l’agence : cela va dans le sens de ce que nous vous disions aussi hier : le secteur Santé est totalement immunisé contre la Crise, et les Pharmas font preuve d’un incroyable optimisme pour leur activité au cours des 12 prochains mois.

NDLR : Nos spécialistes en biotechs américaines sélectionnent chaque mois une biotech qui est sur le point d’avoir l’accord de la FDA, ou qui pourrait publier des résultats de recherches positifs… qui pourront faire l’objetif d’une OPA dans les prochains mois… Il y a notamment cette valeur qui lutte contre le cancer et qui pourrait exploser de 300% lorsqu’elle publiera ses résultats. Pour en savoir plus….

Mots clé : - - -

sachapouget
sachapouget

Laissez un commentaire