NEWS 414 – Evolis vend 8% de Cofidur

Rédigé le 23 juin 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Le fabricant d’imprimantes pour les cartes plastiques et la personnalisation de badges,dont je vous ai longuement parlé le 7 juin dernier suite à ma rencontre avec le management,  a vendu 8% du capital de Cofidur (FR0000054629), un spécialiste de l’assemblage et l’intégration de cartes électroniques, ce qui représente environ 0,6 mero.  Il reste 2% des parts à Evolis (FR0004166197) et la collaboration entre les deux groupes vont se poursuivre sur les plans industriels et technologiques.Comme je l’ai dit récemment, Evolis me semble un bon investissement de moyen terme car elle ne se paye que sur un PER de 12,5 avec d’excellents fondamentaux. Comme par exemple une rentabilité nette de l’ordre de 13%, une trésorerie nette de 12 mero ou encore des fonds propres de 31,7 mero. Et je ne parle pas des perspectives qui sont plutôt bonnes avec une croissance attendue du chiffre d’affaires de l’ordre de 15%.  Je suis plus nuancé sur Cofidur qui a perdu 2,3 mero en net l’an dernier et dont le flottant disponible n’est que d’à peine 3 mero pour une capitalisation totale de 7,6 mero.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire