EURUSD – Le réveil de la guerre des devises

Rédigé le 29 janvier 2018 par | A la une, EUR/USD, Taux & Devises Imprimer

Vous n’avez pas pu la rater : l’envolée de l’euro/dollar est LE sujet abondamment discuté. Nous en avons aussi longuement parlé la semaine dernière ici, ici et plus largement ici).

Face à la hausse rapide et brutale de l’EURUSD depuis début janvier, il est de plus en plus probable qu’un seuil de douleur ait été atteint.

Des petites phrases commencent à être lâchées par des membres de la BCE et de la Fed (Trump lui-même disant tout et son contraire à deux phrases d’intervalle comme vous l’explique Philippe, il vient aussi de lâcher une phrase assassine envers l’Europe) pour essayer d’influencer le marché en fonction de ses propres intérêts. Tout cela prenant la forme d’escarmouche sur les marchés des changes, avec un arrière-goût rappelant la fameuse réplique lâchée en son temps par John Bowden Connally lors d’une réunion au sommet avec les Européens : « Le dollar c’est notre monnaie. Mais c’est votre problème ».

Mais où cela peut-il nous mener ?

N’étant pas dans la tête de nos brillants hauts-fonctionnaires-maîtres-du-monde, je m’en remets à ce que je sais, et à ce que je vois : un graphique.

EURUSD en mensuel graph cours Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis août 2017, l’EURUSD dérive relativement paisiblement dans un petit range avec une résistance située vers 1,2 (segment rouge pointillé « R »).

Puis, début janvier, je vous ai proposé cette analyse vous indiquant que le nouvel objectif serait les 1,25 étant donnée l’imminence de la sortie de la zone de congestion.

Les 1,25 viennent d’être touchés. Alors… et maintenant ?

Objectif à 1,25 touché : une pause s’impose ?

Le mouvement est toujours haussier, mais deux résistances majeures sont maintenant à portée de tir : 1 – la résistance du canal baissier (bleu), qui passe en ce moment autour des 1,28 ; 2 – la moyenne mobile 150 périodes (MM150) qui passe dans la même zone. En ce moment elle se situe vers 1,28 /1,29. Gardez bien en tête ce niveau, car nous le retrouverons par la suite.

An niveau technique, la vague d’impulsion de la MACD est revenue en extension sur des plus-hauts (rectangle violet horizontal « E- max ») depuis 2008. Elle agit comme une résistance (regardez les retournements de l’EURUSD sur les flèches que j’ai placées sur la MACD). Cette zone est importante, car si elle vient à être passée (si la résistance cède) elle signifiera la fin très probable de la dynamique baissière de long terme (en place depuis 2007) et donc la cassure à la hausse du canal baissier bleu.

A plus brève échéance, l’indicateur d’inertie (le Stochastique Momentum Index) est aussi arrivé en zone de surachat (pastille orange).

Conclusion temporaire : là, vous vous dites, comme moi au début, que « objectif atteint + résistances graphiques et techniques = pause sous les 1,25 ».

Et vous aurez raison…

… Sauf que, il faut aller dans le détail car il y a une autre solution possible.

La hausse pourrait se poursuivre sur les 1,29

Passons à la vue journalière, pour essayer de détecter la naissance d’un mouvement qui confirmerait – ou pas – cette conclusion de mi-parcours.

J’ai replacé sur l’UT jour l’objectif des 1,24/1,25 (rectangle horizontal bleu – « O.A », pour Objectif Atteint).

EURUSD en mensuel Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le petit encadré placé en bas et à gauche du graphe permet de vous replacer dans le contexte de l’analyse de début janvier, qui préparait la hausse vers les 1,25. Je vous disais de surveiller un retournement du SMI comme signal de départ.

Aujourd’hui, voici ce que vous devez surveiller car la MACD va nous donner le signal du mouvement de l’EURUSD.

– Si la MACD se retourne à la baisse sous les 1,25, alors, l’EURSD devrait temporiser. Avec pour objectif à court terme un retour sur la zone des 1,22. Les 1,22 correspondant à un retracement de 50% (flèches verticales orange) entre le pivot « P » et les 1,25.

– Si la MACD continue sa progression et casse sa zone d’extension maximum (« E-Max-J »), alors la tendance continuera et l’objectif à viser sera 1,29 (soit la zone de résistance horizontale « R »), niveau qui correspond à un nouveau report d’amplitude (flèche verticale bleue) et à des résistances de la vue mensuelle.

Voilà. Cette analyse est un peu plus longue et complexe que d’habitude car à 1,25, l’EURUSD est à un niveau crucial, sur lequel les banques centrales risquent aussi de réagir. La meilleure chose à faire est donc de suivre les signaux et la dynamique de court terme sans anticiper…

Bonne semaine à tous.

 

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire