SES Global : EutelSat donne le signal

Rédigé le 17 mai 2011 par | Big caps Imprimer

_____________________________________________

Analyste et rédacteur du service de trading Agora CFD _____________________________________________

Les semaines qui viennent s’annoncent agitées sur les marchés. Dans la perspective de la fin de l’argent facile de la Fed (arrêt du « QE2 »), les opérateurs sortent massivement de leurs positions sur les commos. Les indices boursiers commencent à faiblir… Rien de bien encourageant.

Le moment est donc venu de se focaliser sur les valeurs défensives ou sur des acteurs à forte visibilité et bénéficiant d’une assez bonne exposition au dollar.

Cela tombe bien, j’ai justement une valeur qui combine à merveille tous ces critères : SES Global. Si vous ne la connaissez pas, SES Global est un opérateur de satellites et, comme je vais vous le montrer, elle devrait donc bien profiter de la remontée du dollar (donc de la chute de l’euro).

Contexte favorable avec la chute de l’EURUSD Pourquoi j’anticipe une remontée du dollar ? Il y a plusieurs raisons à cela :

Pour ces deux raisons, les valeurs « dollar » devraient briller ou au moins surperformer dans les prochains mois.

Des fondamentaux solides… Il y a deux acteurs pour les opérateurs satellites : Eutelsat Communications et SES Global. Ma préférence va au second.

Le segment des satellites présente un profil solide. Il s’agit de concessions (un peu comme les activités de parking ou d’autoroute de Vinci). Les contrats signés auprès de ses clients sont réalisés sur du long terme (au minimum 10 ans). De quoi voir venir donc en termes de cash flow.

D’ailleurs, les derniers résultats de SES Global publiés jeudi dernier en sont l’illustration parfaite. Sur le seul premier trimestre, le résultat net a bondi de plus de 40%. Le groupe a, comme d’habitude, confirmé ses objectifs 2011.

Surtout, en termes de valorisation relative, SES Global n’est pas cher. Il reste à mon avis largement sous-évalué par rapport à Eutelsat Communications. Alors que le second se paye près de 20 fois ses bénéfices attendus cette année, le PER (Price Earning Ratio) de SES Global ne dépasse pas 14.

… et le scénario graphique est limpide Historiquement, les deux valeurs présentent une très forte corrélation. Techniquement, il n’est donc pas étonnant de constater sur les deux valeurs d’importants triangles de consolidation à moyen terme. Or, Eutelsat Communications vient tout juste de sortir par le haut de cette figure.

Graphique: EUTELSAT COMMUNICATIONSPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Je vous le donne en mille : que va-t-il se passer pour SES Global ? Une sortie haussière également. Et c’est là que cela devient intéressant.

Aujourd’hui, SES Global reste encore plus de 5% sous la borne haute de sa figure. En conséquence, vu la forte inertie des deux valeurs, on peut déjà s’attendre à un retour de SES Global au-dessus des 19 euros assez rapidement. Mais ne vous méprenez pas. Il ne s’agit là que d’une étape intermédiaire. En franchissement des 19,50 euros, la cible principale à moyen terme sera située à 22,50 euros (projection de Fibonacci de 100% de la base du triangle reportée depuis le point de sortie).

Graphique: SES GLOBALPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Au final donc, par rapport aux niveaux actuels, le potentiel d’appréciation de SES Global dépasse les 20% ! … si vous cherchiez encore une valeur qui résistera à l’après « QE2 », c’est celle-là !

______________________________Pour vous aider dans vos trades_______________________________

La  méthode de Mathieu paye !

Après un très bon premier trimestre, sur le T2,
la performance brute cumulée est de 123% avec sur 11 poses prises,
9 clôturées dans le vert, soit 82% de trades gagnants. 

Pour info également, sur le T2 le Risk/Reward de 2,4 – ce qui est très bon également !
La toute dernière performance ? +22% de gains sur le S&P 500 en 48H (vente le 11 mai ; rachat le 13 mai).

Et  aussi :
+28% de  gains sur le CAC 40 hier, en moins de 3 jours (vente le 02 mai ; rachat le 04 mai)
+24% de gains sur EADS vendredi en moins de 48H (vente le 28 avril ; rachat le 29 avril)...

Après  avoir déjà enregistré 3 gains le mardi 12 avril :
+20% de gains sur le S&P 500 en 8 jours ;
+25% de gains sur EADS en 3 jours ;
+22% de gains sur Alstom en 3 jours .

Profitez des  performances de Mathieu en jouant les CFD...

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

2 commentaires pour “SES Global : EutelSat donne le signal”

  1. Un mois avant la société générale vous avez conseillé SES Global.
    Bien vu !

    Eutelsat, Société Générale n’est plus à l’Achat

    (AOF) – Selon une source de marché, Société Générale a dégradé sa recommandation sur Eutelsat Communications d’Achat à Conserver tout en réitérant son objectif de cours de 33 euros.

    AOF – EN SAVOIR PLUS

    Les points forts de la valeur
    – L’opérateur de satellites bénéficie de l’explosion du nombre de chaînes diffusées par satellite dans le monde. Les applications vidéo représentent désormais plus de 70 % des recettes du groupe ;
    – La visibilité de l’activité est forte : Eutelsat passe des contrats à long terme avec ses clients, notamment pour la diffusion de chaînes de télévision ;
    – Les groupes de télévision changent rarement d’opérateur de satellites en raison du coût de réorientation des antennes paraboliques des clients vers une nouvelle position orbitale ;
    – Eutelsat est actuellement l’une des rares sociétés à annoncer des objectifs de croissance à moyen-terme ;
    – Le potentiel de révision haussière du consensus de résultats n’est pas épuisé sur le titre, notamment avec la mise en service prochaine du satellite Ka-Sat (mi-2011) : la bande Ka (défense, téléphonie mobile, entreprises) recèle d’importants débouchés ;
    – Sur les trois exercices à venir, la croissance moyenne d’Eutelsat devrait rester près de 2 fois supérieure à celle de son concurrent SES ; le risque opérationnel est par ailleurs moins élevé que celui de SES avec deux lancements de satellites prévus sur les douze prochains mois pour Eutelsat contre sept pour SES ;
    – Le groupe a la capacité de faire passer des augmentations de tarifs lors des renouvellements de contrat ;
    – Les marchés émergents d’Europe Centrale, des Balkans et de la Russie, sont parmi les zones les plus dynamiques à l’échelle mondiale dans la vidéo. Eutelsat bénéficie également du dynamisme de croissance des marchés d’Afrique et du Moyen-Orient ;
    – La télévision 3D et le très haut débit par satellite offrent des perspectives très encourageantes pour les opérateurs satellites. Ces technologies nécessitent davantage de capacités satellitaires ;
    – Le relèvement de la note de S&P donne à Eutelsat le statut « Investment grade » et un meilleur accès aux marchés obligataires.

    Les points faibles de la valeur
    – Un des principaux risques que court l’opérateur est technologique. En effet, un changement radical de technologie pourrait affecter la demande en capacité satellitaire ;
    – Les opérateurs satellites doivent actuellement faire face à une offre sur le marché des lanceurs pour satellites commerciaux inférieure à la demande ;
    – Le titre évolue à ses plus hauts historiques et se paie environ 18 fois ses prévisions 2011 : c’est le prix à payer pour la visibilité sur la croissance du groupe.

    Comment suivre la valeur
    – Eutelsat bénéfice d’un statut défensif dans son secteur. Son modèle économique lui a permis de bien traverser la crise ;
    – La société distribue entre 50% et 75% de son résultat net aux actionnaires. La discipline du management en termes d’acquisition plaide pour un retour de liquidités accru aux actionnaires ;
    – L’industrie consomme beaucoup de capitaux au départ, mais les dépenses opérationnelles sont ensuite limitées. Une fois lancé, un satellite est utilisable pendant quinze ans ;
    – L’opérateur réfléchit à un développement en Asie ;
    – La participation de 31,4% d’Abertis au capital d’Eutelsat est à suivre. L’évolution du tour de table du groupe espagnol pourrait l’inciter à céder ses parts.

  2. Suite….

    (AOF) – Eutelsat recule de 0,41% à 30,355 euros, pénalisé par Société Générale. Le broker a dégradé sa recommandation sur l’opérateur de satellites d’Achat à Conserver tout en réitérant son objectif de cours de 33 euros. Le broker justifie sa position par la performance récente du cours de l’action et ses doutes renforcées sur la poursuite de cette surperformance. Le bureau d’études recommande de substituer SES à Eutelsat. Il a d’ailleurs entamé sa couverture sur SES avec une recommandation d’Achat et un objectif de cours de 23 euros.

    Eutelsat a surperformé l’indice Eurofirst de 13% sur les trois derniers mois et de 5% sur le dernier mois dans le sillage de la publication de ses résultats du troisième trimestre, de la révision à la hausse de ses perspectives de ventes annuelles et de la croissance de son carnet de commandes à 4,4 fois ses ventes dans un environnement de plus en plus incertain. Toutefois, ajoute l’analyste, le taux d’utilisation de ses capacités de production (estimée à 93,4% en juin) semble limiter la croissance alors que les marges pourraient avoir atteint leurs plus hauts niveaux.

    L’intermédiaire s’attend à un ralentissement de la croissance du bénéfice par action d’Eutelsat dans les prochaines années (+9,8% par an sur la période 2010-2014 contre +23,3% par an sur la période 2006-2010). De la même manière, le chiffre d’affaires devrait progresser de 7,1% contre +8,1% auparavant, avec des marges stables.

    Selon Société Générale, Eutelsat devrait continuer à afficher une solide performance en Bourse, mais avec une fenêtre réduite de surprises susceptibles de soutenir davantage le cours. Dans cette perspective, la banque juge le titre SES plus attractif.

Laissez un commentaire