EuroStoxx50 – ce petit détail qui me chiffonne

Rédigé le 19 juin 2017 par | A la une, Analyses indices, Europe Imprimer

Pratiquement 9% de hausse depuis le début de l’année ; cassure à la hausse de résistances historiques… après avoir balayé toutes les unités de temps dans mon analyse de vendredi, pour le CAC40, la dynamique reste haussière à tous les niveaux.

Reste pourtant un petit détail qui me chiffonne et dont je vais vous faire part ce matin. Il concerne l’EuroStoxx50, l’indice européen qui, lui , raconte une toute autre histoire.

Eh oui : si le CAC40 a réussi à dépasser sa méga-résistance historique (celle qui était en place depuis sa création), l’EuroStoxx, lui, reste toujours coincé en dessous. Or c’est un indice « lourd » puisque c’est le principal indice sur lequel viennent se déverser les flux d’investissement.

L’EuroStoxx50 n’arrive pas à dépasser sa résistance historique

Non seulement l’EuroStoxx n’a pas débordé sa résistance oblique historique (ROH), mais la dernière bougie qui se matérialise dans cette zone est un doji qui montre une forte hésitation du marché.

Comparaison CAC40 et EuroStoxx50

Si vous n’êtes pas familier avec l’analyse des chandeliers japonais, le phénomène d’hésitation est visible car la bougie (petit encart sur le Stoxx50) montre une mèche hausse (c’est-à-dire une tentative de hausse qui a été contrée par les baissiers) et une mèche basse de taille identique, c’est-à-dire une tentative de baisse qui a été contrée par les haussiers.  Le point d’équilibre (le corps de la bougie) se fait pour le moment au centre, ce montre qu’aucun des deux camps (acheteurs ou vendeurs) n’a remporté la manche.

Un signe d’hésitation n’a rien d’alarmant en soi. Mais une hésitation qui se produit juste au contact d’une résistance… c’est un signe à prendre au sérieux.

Mon sentiment est que le CAC40 aura du mal à continuer sur sa lancée si l’EuroStoxx50 ne valide pas rapidement un mouvement de force – et dépasse sa résistance historique.

Mais comme d’habitude, on ne présage de rien. On laisse le marché nous donner de nouveaux indices au fur et à mesure des séances, ce qui nous permettra de voir quel scénario se développe.

Et donc, si nous devons avoir un signe apparaitre, nous devons regarder les unités de temps inférieures (c’est la base de l’analyse dynamique, que j’utilise dans mon système de trading – je vous l’explique en détail ici).

Les unités de temps inférieures agissent comme un éclaireur avancé. Elles ouvrent la voie. C’est par elles que se construisent les bougies, que la dynamique de prix se forme et vient alimenter celle des unités de temps plus importantes.

Donc, pour gérer le mouvement, passons à la vue journalière sur l’Eurostoxx50 car elle a le mérite d’être extrêmement claire et donc facile à suivre.

A plus court terme, c’est haussier

La tendance est haussière et matérialisée par le canal haussier (vert) ainsi que par la moyenne mobile 150 périodes (pointillés bleus) qui arrive en soutient.

Eurostoxx

Mais vous aurez de mes nouvelles très rapidement dans ce cas.

Bon début de semaine et à mercredi !

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “EuroStoxx50 – ce petit détail qui me chiffonne”

  1. Bonjour Gilles,

    L’analyse est tout à fait pertinente et je commence à rassembler tout mon matériel lourd au cas où….

    C »est toujours un régal de te lire.

    Philippe.

Laissez un commentaire