EuroStoxx50 : il fallait vendre la volatilité !

Rédigé le 19 septembre 2014 par | Autres indices, VIX Imprimer

 

Eurostoxx50Ce matin à 11H (heure du basculement des contrats mensuels sur l’échéance octobre) l’EuroStoxx 50 cotait 3.301 points, contre 3.302 points le 20 juin dernier (précédente séance des « 4 sorcières ») soit une performance trimestrielle de… zéro.

… Mais elle fut très lucrative pour qui a passé son temps à vendre de la volatilité !

La façon dont la hausse s’est accélérée les 17 et 18 septembre (l’indice avait été pareillement arraché à la hausse exactement aux mêmes dates,  les 17, 18 et 19 juin) traduit bien une tactique de gonflement délibéré des cours dans l’optique d’une fin de trimestre « au champagne » à l’occasion de la séance des « 4 sorcières ».

Et que dire de l’écrasement spectaculaire de la volatilité mardi soir, sans aucun lien avec la variation des indices sous-jacents : c’était comme par hasard le changement d’échéance sur le VIX !

Ph.B

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire