Eurostoxx 50, enjeux et niveaux

Rédigé le 8 février 2013 par | Autres indices Imprimer

Décrochage brutal du CAC 40 et de l’Eurostoxx 50 cette semaine.

Certains d’entre vous parcourent peut-être les analyses hebdomadaires du CAC 40 que je livre sur le site Pro AT : la probabilité de cette accélération brutale avait justement fait l’objet d’une mise en garde quelques jours avant.

Le mouvement étant lancé, je vous propose aujourd’hui de faire le point sur l’Eurostoxx 50. L’objectif de ce billet sera de déterminer les niveaux et enjeux de ce mouvement afin de se tenir prêt à toute éventualité.

Vue long terme – Unité de Temps hebdomadaire
Début décembre 2012, une précédente publication concernant l’Eurostoxx 50 mettait en évidence l’arrivée de l’indice sur une zone de résistance majeure (rectangle vert sur le graphique ci-dessous).

A l’époque, mon commentaire était « … si ça passe, dans ce cas, très bien. Je laisse passer dans un premier temps ». Pourquoi ? Tout simplement parce que le potentiel du trade me semblait limité, et surtout, le mouvement me paraissait trop « téléguidé ». Trop instable.

Le fait est que « c’est passé ». Et qu’en trois jours à peine, la quasi-intégralité des gains engrangés par l’Eurostoxx depuis le passage de la résistance ont été littéralement effacés.

Pardonnez-moi l’expression, mais j’ai pour habitude de dire que sur ce type de mouvement, « on monte par l’escalier… et on redescend par la fenêtre ». Autrement dit, on monte doucement, graduellement, mais quand le mouvement correctif arrive, il ne fait pas de cadeaux. Rapide, brutal.

Maintenant, vous connaissez le principe qui prévaut aux cassures de résistances : une fois cassées, elles deviennent support. Et très fréquemment, les prix reviennent la tester après une cassure pour justement la valider.

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Aux plus-values de +306%, +165%, +300% ou encore +335% engrangées ces derniers mois, Mathieu Lebrun a ajouté la semaine dernière un nouveau gain de 29%.

Qu’attendez-vous pour profiter de sa prochaine recommandation ? Tout est expliqué ici…

__________________

C’est ce qui se produit actuellement : le support majeur de cette Unité de Temps (UT) se situe dans la zone des 2 600/ 2 550. Au moment où j’écris ces lignes, l’Eurostoxx s’en rapproche à la vitesse grand V… d’où la publication de ce jour afin de cadrer le mouvement.

Graphique de l'Eurostoxx 50

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Vue journalière – affinage
Toujours la même logique : si un support graphique est détecté en UT hebdomadaire, l’analyse de l’UT inférieure doit le valider, via une configuration propre et qui lui est particulière.

Ici, nous retrouvons donc ce support (axe rouge sur le graphique ci-dessous). Plus détaillée, l’UT journalière la situe et confirme dans la zone des 2 550.

Elle est tracée à l’aide des reports d’amplitude qui régissent l’évolution de l’Eurostoxx depuis début 2012. Admirez au passage la mécanique — rien n’est laissé au hasard par les algorithmes. C’est de l’horlogerie suisse…

Graphique de l'Eurostoxx 50

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Conclusion
Tenez-vous prêt si l’Eurostoxx touche les niveaux de support mentionnés ci-dessus. Ce sont des niveaux importants, et pour gérer le mouvement selon les principes de l’analyse dynamique :

– Si vous prenez une position en UT hebdomadaire, je ne peux que vous conseiller d’attendre que l’UT jour se retourne à la hausse avant de prendre une décision.

 – Même chose si votre horizon d’investissement est journalier. Au contact du support journalier, n’anticipez rien et attendez un retournement de l’UT 2h, de façon à valider rapidement un retournement.

– Enfin, si dans la zone du support, l’UT inférieure ne donne aucun signe de retournement et continue d’évoluer à la baisse, inutile de préciser qu’une intervention sur ces niveaux sera à exclure.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire