Europcar lève 175 millions d’euros en 24 heures

Rédigé le 21 juin 2017 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

Le 19 juin dernier, le groupe français Europcar (FR0012789949) annonçait l’acquisition de Goldcar, la plus importante société de location de véhicules low-cost en Europe, avqui est fortement implantée en Espagne et au Portugal.

Le prix de l’acquisition, de 550 M€ ce qui n’est finalement pas si élevé, constitue près de 7 x l’EBITDA. L’effet sera relutif car la rentabilité de la cible, d’environ 20%, est quasiment deux fois supérieure à celle d’Europcar… Et puis une partie de l’opération est d’ores et déjà financée.

175 millions d’euros en 24h

Europcar a en effet levé 175 M€ via un placement privé à 12 € par action, très proche de celui de l’action Europcar à 12,27 €.

En réalité, le spécialiste de la location de voitures se devait d’aller vite pour sécuriser une partie de son financement. Quoi de mieux que de lever de l’argent auprès d’investisseurs institutionnels en l’espace de 24 heures seulement ?

Même si je déplore la trop grande utilisation des placements privés, il faut reconnaître que l’intention d’Europcar était de surfer sur la bonne dynamique du titre en Bourse. L’effet ne s’est pas fait attendre, car l’action a pris plus de 27% depuis le début de l’année.

Les investisseurs institutionnels sont revenus en force.

Si Europcar avait fait un placement avec DPS, ces fameux droits de souscription, la société aurait non seulement dû réaliser une forte décote de l’ordre de 10% (soit autour de 10,80 €) mais elle aurait également passé des semaines de procédures pour un résultat subordonné aux conditions du marché.

Allez, pour une fois : bravo et belle opération.

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire