Euronext ouvre une nouvelle table de jeu dans le casino financier

Rédigé le 12 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Pas une seule statistiques à se mettre sous la dent ce lundi, pas un seul résultat « trimestriel » attendu avec fébrilité par Wall Street… les marchés semblent se mettre en roue libre en attendant que quelques « dépêches » viennent alimenter la machine à tirer des plans sur la comète (ou plutôt sur le prochain « QE », auquel la BCE annonce qu’elle a commencé à réfléchir mais estime qu’il est trop tôt pour le lancer).

C’est donc Euronext qui crée l’évènement ce lundi en annonçant la mise en place des premières options dites spotlight (à échéance très courte de 1 à 3 mois) sur le marché parisien : elles seront adossées à des valeurs récemment introduites en Bourse et pourraient être étendues à un certain nombre de PME cotées.

La liquidité de ces options spotlight (sous le feux des projecteurs) est en principe destinée à rendre les valeurs moyennes plus accessibles aux gros fonds de gestions qui veulent pouvoir se « couvrir » pour ne pas se retrouver « collées » avec des titres sur lesquels la contrepartie serait insuffisante.

La liquidité sera assurée par Susquehanna International Securities… et nous lui souhaitons de remplir au mieux son rôle de croupier devant cette nouvelle table de jeu !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire