Euro/dollar : tout est question de temporalité

Rédigé le 29 septembre 2014 par | Matières Premières Imprimer

Nouvelle dégringolade de l’euro/dollar la semaine dernière. Le décrochage reste rapide, brutal. La vitesse du mouvement est telle que je vous propose aujourd’hui une mise à jour de mon analyse sur la paire.

En effet, le marché est extrêmement technique à travailler et il est impératif de cibler très précisément quelle Unité de Temps est travaillée, à partir de quel signal et avec quel niveau de risque à la clé.

Pour commencer par la conclusion, les enjeux sont différents selon l’horizon de temps sur lequel on se place et, si l’on décompose le mouvement dans le cadre de l’analyse dynamique, les conclusions le sont également.

Comme nous allons donc le voir aujourd’hui :

140929_EURUSD_trimToujours baissier en vue long terme

Depuis mon analyse de long terme sur la paire, les cours de l’EURUSD ont continué leur plongeon, et l’indicateur de Momentum (Stochastique Momentum Index) est en passe de confirmer un nouveau signal négatif en se retournant à la baisse (pastille verte).

Pour mémoire, la dynamique étant baissière, la zone de support est déterminée par :

Conclusion : si l’on atteint cette zone de 1,22/1,23 et que la position vendeuse a été prise pour jouer un mouvement long terme, il est fort probable qu’un débouclage, au moins partiel, soit de mise.

En tout cas, c’est un niveau à bien garder en tête pour la suite des événements. A noter que Goldman Sachs vient de publier (il était temps…) une analyse baissière sur l’euro/dollar et donne pour objectif une parité d’1 euro pour 1 dollar en 2017. Ce qui, au passage, éveille ma méfiance et m’incite à observer tout particulièrement tout mouvement de retournement haussier qui pourrait se mettre en place à plus court terme.

140929_EURUSD_hebdoObjectif atteint en vue hebdomadaire

Car effectivement, cette recommandation de Goldman Sachs a été livrée au marché juste au moment où les prix travaillent un support hebdomadaire.

C’est la zone constituée par :

1 – le support de volatilité de la bande de Bollinger 100 périodes (bleu foncé pointillé). Regardez la réaction des prix sur le graphe qui reprend les mouvements de l’euro/dollar depuis 2005 : à chaque contact avec la Bollinger inférieure à 100 périodes, les prix ont réagi à la hausse (rectangles rouges). Donc, effectivement, ces supports de volatilité montrent leur pertinence. Tout en sachant que ce sont des niveaux, que l’euro/dollar est très nerveux, que ces zones peuvent évidemment être dépassées momentanément mais qu’in fine les prix ont toujours réagi positivement. Dont acte ;

2 – le support du canal gris ascendant qui devrait être touché dans les deux bougies à venir et qui transite par les mêmes niveaux ;

3 – mon objectif de retracement sur signal de cassure de l’axe de propagation MACD (flèches vertes et rouges) a fonctionné et l’objectif a été atteint. Il était de 1,28. Vous retrouverez les détails de ce signal baissier qui est apparu alors que l’euro/dollar cotait 1,3358. Nous étions alors en août.

Conclusion : alors que l’analyse en vue long terme (trimestrielle) est baissière, en vue hebdomadaire, les objectifs et supports étant atteints je suis NEUTRE.

140929_EURUSD_dailyRebond probable en vue journalière

Les cours ont littéralement « sondé » de façon rectiligne à la baisse. Un gros support graphique (rectangle vert) correspondant aux retracements d’amplitude (flèches bleues) est atteint.

La dynamique est toujours extrêmement baissière mais une pré-divergence (double segments violets) apparaît sur les niveaux de support. Si elle se valide (ce sera le signal), un rebond qui peut être très rapide devrait se mettre en place.

Conclusion : en Unité de Temps journalière, j’adopte donc un biais positif.

Synthèse

Vous voyez, dans ce genre de mouvements, il est capital de bien savoir quelle est l’Unité de Temps sur laquelle on est en position et de s’y tenir. Baissier en long terme. Neutre en hebdo. Bais positif avec signal en attente de validation en UT journalière.

J’attends une réaction de l’euro/dollar dans les tout prochains jours et vous proposerai alors un plan de trade pour le travailler à court terme si je trouve un point d’entrée exploitable – c’est-à-dire permettant de placer un stop rapproché à partir d’un signal technique validé.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire