L’Euro/Dollar est baissier à long terme

Rédigé le 8 septembre 2014 par | Matières Premières Imprimer

Le fait marquant sur les marchés depuis quelques semaines reste le brutal décrochage de l’Euro/Dollar.  

Non seulement les conséquences économiques seront importantes pour les valeurs exportatrices de la zone Euro mais l’impact sur notre balance des paiements sera attendu avec impatience.

L’autre fait majeur, relative à cette baisse de l’euro, est le phénomène de décorrélation entre le CAC 40 et l’Euro/dollar qui s’est mis en place depuis la mi-août et s’est accentué suite au dernier communiqué de la BCE. J’avais d’ailleurs analysé le phénomène la semaine dernière. Je trouve ce phénomène inquiétant car la corrélation entre l’évolution de l’Euro / dollar et les indices était jusqu’à présent un rouage majeur du soutien des marchés. 

Ce rouage semble cassé… Prenons donc un peu de recul pour cadrer l’évolution de l’EURUSD sur du long terme (j’ai posté sur le site l’update du trade à plus court terme).

Niveaux et enjeux de l’EURUSD à long terme

Je me place là en données trimestrielles de façon à identifier et à cadrer les niveaux majeurs sur la paire.

support et résistance sur EURUSD

Je vous le dis tout de suite : la dynamique est baissière, le support de très long terme se situe vers 1.22/1.23 

Ce support est constitué par :

Vous constatez que l’EURUSD est un sous-jacent particulièrement  nerveux : de petits dépassements peuvent avoir lieu en excès, mais graphiquement, les niveaux donnés par cette vue de très long terme sont particulièrement pertinents. 

Donc nous avons un support sur la zone 1.22 / 1.23, ce qui constitue aussi l’objectif retracement  de la dynamique baissière actuellement active. 

Les volumes explosent sur l’EURUSD : merci les robots

Je profite de l’occasion pour vous montrer une autre manière de regarder un graphique.

volumes sur Eurodollar

Le graphe ci-dessous est toujours exprimé en données trimestrielles mais les bougies y sont représentées sous forme de « candle volume ». Cela veut dire que la LARGEUR de chaque bougie est fonction du volume de transactions : plus la bougie est large, plus il y a eu d’activité. 

N’est-il pas sidérant de constater la rupture qui a eu lieu à partir de 2008 ? Non, non, je n’ai pas zoomé, rien de rien : ce sont juste les volumes qui ont explosé sur l’EURUSD !

Cela correspond à l’arrivée progressive des algorithmes de trading sur les marchés et sans doute à l’impact des mesures prises par les banques centrales pour inonder le marché de liquidités.

Visiblement, une partie de ces liquidités qui étaient destinées au redressement économique ont, hum… comment dire… été employées à autre chose – comme spéculer sur le Forex par exemple. Et comme plus de 80% des transactions sont réalisées par des algorithmes (HFT etc.), l’impact est visible immédiatement sur cette représentation graphique. 

Il y avait un « avant », lorsque les hommes faisaient les marchés. Nous sommes dans l’ « après » : les robots sont à la manœuvre. 

Fin de l’aparté.

SI cette vue en données trimestrielles correspond un peu à une vue globale du champ de bataille, je vous propose maintenant de passer à une vue plus tactique, plus concrète et plus précise.

Passons pour cela en données hebdomadaires

Eh bien… La dynamique est toujours baissière et l’objectif des 1.28 que je vous avais donné est à portée de main (je vous conseille de relire ma précédente analyse, cela vous aidera à comprendre bien le mouvement).

graphique eurodollar

Le niveau de support intermédiaire reste donc la zone des 1.28 (report d’amplitude du mouvement = boites bleues) et c’est là que le marché pourrait trouver quelque soutien pour au moins se stabiliser.

En résumé, sur l’EURUSD, vous devez :

Voilà donc le terrain de manoeuvre en ce qui concerne les projections de moyen et long terme.

Maintenant, même si la dynamique baissière perdure, je ne pense pas que l’Euro/ira sur ces niveaux en ligne droite. A mon avis, les 1.293 devraient donner lieu à un rebond, un mouvement de plus court terme que j’ai analysé ici.

PS : SECRETS DE GILLES LECLERC :

PLUS : des centaines d’autres astuces, techniques et indicateurs élaborés, affinés et utilisés au quotidien par un vrai trader pour compte propre depuis plus de 20 ans !

Découvrez ses secrets de trader ici

 

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “L’Euro/Dollar est baissier à long terme”

  1. […] […]

Laissez un commentaire