Eurodollar : compression et envolée vers les 1,16 puis 1,18 $ ?

Rédigé le 8 octobre 2015 par | Matières Premières Imprimer

La semaine dernière, je vous avais parlé d’une configuration potentiellement explosive sur le pétrole.

En première partie de semaine, l’or noir a effectivement bien fait parler de lui avec un regain de volatilité comme on l’avait anticipé.

En ce jeudi, c’est au tour de l’Euro-dollar d’entrer dans mes radars. En effet, on attend le compte rendu de la BCE en début d’après-midi puis celui de la Fed en soirée (les « minutes » de la dernière réunion de la mi-septembre). Or, comme pour le pétrole la semaine dernière, je pense également qu’un mouvement impulsif guette, là aussi.

Regardez où nous en sommes niveau graphique.

évolution eurodollar

Ce premier graphique, en base journalière, met en lumière deux choses.

D’abord, la présence d’une oblique ascendante de moyen terme en soutien depuis mars dernier (cf flèche verte). Mais ce qui nous intéresse sur le plus court terme, c’est une figure de consolidation/réflexion en triangle descendant (visible en noir). En effet, comme on le voit sur le graphique, les cours sont potentiellement proches d’une zone tampon.

Si les cours tirent au-delà des 1,1350 $, cela validerait une sortie par le haut de la figure. Auquel cas, les plus hauts du mois d’août (1,16 $) seraient en ligne de mire. En extension, la cible de Fibonacci (cf flèche à double sens sur le graphique) serait même alors située vers les 1,18 $ (projection de 100% de la base du triangle reportée au point de cassure).

Sur le second graphique ensuite (en base intraday cette fois), une phase de range retient d’ailleurs mon attention (rectangle rosé).

eurodollar court terme

En résumé, attention aux compressions actuelles.

En effet, comme pour le pétrole la semaine dernière, le resserrement des Bandes de Bollinger (indicateur de volatilité) est souvent un signe précurseur d’une forte impulsion. Avec l’actualité du jour, surveillez donc bien les 1,1350 $ à la hausse et, à la baisse, les 1,11 $ (un seuil intermédiaire étant situé sous les 1,1170 $, niveau qui, en cas de passage dessous, inviterait déjà à la prudence). En rupture ou dépassement, cela pourrait de nouveau aller assez vite…

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire